L'Auberge Virtuelle

Apocalypse World : Kingsroad

Voici une nouvelle partie d’Apocalypse World, avec 4 joueurs n’ayant pas l’habitude des Pbta. Et ils ont clairement ressenti la différence avec des jeux plus traditionnels, en terme d’implication du background des personnages dans la narration.

On retrouve donc Dominos (Biker), Jerico (Chien de guerre), Isaac (Céphale) et Thales (Prophète)

Bonne lecture :wink:

nb : les :clapper: représentent un changement de scène, pour vous aider à suivre

Kingsroad, la plus grande route du coin, se dresse au milieu du désert. Une quinzaine de bécanes crachent une fumée couleur charbon en la parcourant. En tête du cortège, on retrouve Dominos, le chef des Delivry Guys, un gang de bikers que Kain paie pour acheminer des provisions. Kain, c’est fils de pute qui gère les environs de la Kingsroad depuis la ville de Megatown. Les Delivry Guys bouffent l’asphalte depuis des heures. Ils reviennent du territoires des Producteurs, des chasseurs-cueilleurs-pilleurs qui troquent des vivres contre une bonne quantité de boulons. Un homme en tenue de combat est assis à l’arrière de la moto de Dominos. Il s’agit de Jerico, chien de guerre de son état. Il jette un rapide coup d’oeil en arrière. Bruit de pales qui se rapprochent. Ces saloperies de UberFood, un gang rival, les collent au cul depuis une bonne heure, et voilà qu’ils se rapprochent. Ils pilotent des “Oiseaux”, des petits ULM de fortune. Un des oiseaux ouvre le feu. Des balles ricochent sur la carlingue. Jerico se retourne sur la moto et attrape son fusil d’assaut. Il envoie plusieurs rafales sur l’oiseau qui s’écrase lourdement sur Bigs et Wage, deux membres des Delivery Guys. Tripaille et bouts de métal dans tous les sens. Le groupe perd par la même occasion une grosse partie de la cargaison.

La course poursuite continue. Ils approchent du QG des Delivery Guys, une station essence désaffectée au bord de Kings Road. Une enseigne avec une grosse couronne flotte au dessus du tas de briques. Dominos fait signe à son équipe de foncer jusqu’à Megatown. Pneus qui crissent. Dominos, Jerico, Hutt et Paï s’arrêtent devant le QG et descendent de leurs motos. Jerico court se mettre à couvert à une trentaine de mètre. Il disparaît derrière un rocher, charge le lance patate sous son fusil et tire. L’explosion disperse la poussière, camouflant les motos, le QG et les trois connards cachés derrières. Plusieurs oiseaux leur passent au dessus, sans les voir, et foncent vers Megatown. Hutt vérifie frénétiquement le chargeur de son arme. Hutt, c’est le p’tit frère de Dominos. Dominos lui dit de se calmer et d’attendre le bon moment.

:clapper:

Megatown. Cette putain de citadelle bardée de métal qui se dresse au milieu du désert. Kingsroad se jette dedans, comme si la ville l’avalait. Une silhouette observe l’horizon depuis le chemin de ronde. C’est Isaac, le céphale de service, fantomatique et flippant, avec sa face cramée. Le reste des Delivery Guys foncent vers la ville. On gueule d’ouvrir les portes. Les deux grandes plaques d’acier raclent le sol. Megatown engloutit la douzaine de motards. Les gars de Dominos sautent de joie, les mains pleine de bidons d’eau et de bouffe. Des oiseaux arrivent aux abords de la ville, ça mitraille. Les gardes se mettent en alerte et ripostent. Isaac descend et ordonne aux Delivery Guys de monter défendre les remparts. Samouraï, un des lieutenants de Dominos lui dit d’aller se faire foutre : “T’es pas mon chef enfoiré”. Le céphale le menace. Samouraï flippe et s’exécute, mais ça va se payer…

C’est le bordel au dessus de la ville. Ces enfoirés de Uberfood passent en razmotte et arrosent tout ce qui bouge. Le céphale se planque le long des murs. Soudain, un oiseau se prend un tir lointain. On reconnaît le talent de Jerico, pourtant à plusieurs centaines de mètres. Appuyé sur la roche, il range son fusil de précision, le canon encore fumant. Le véhicule volant s’écrase dans l’enceinte de la ville, à quelques pas de Isaac.

:clapper:

Plusieurs personnes vaquent à leurs occupations au milieu de l’amphi d’une université en ruine. Thales, le prophète d’une secte de déviants en tout genre, débarque au milieu de la pièce. Ses pieds nus ne font aucun bruit sur les marches. On les appelles les Philosophes, car ils se revendiquent des Lumières. Ce que c’est ? Personne sait vraiment, mais c’était des malins. C’est écrit dans les livres de l’Âge d’or. Phèdre recoud un haut de forme, pendant que Aritote lit un vieux bouquin. Le prophète déballe son sermon quotidien, rappelant l’importance de l’étude des textes anciens. Soudain, une dispute éclate entre Jésus et Adolf. Une histoire de bouquin. Le prophète intervient et calme le jeu en proposant un troc équitable. Des tirs se font entendre à l’extérieur. Thales demande à ses fidèles de rester à l’intérieur et sort jeter un oeil.

:clapper:

La fumée se dissipe autour de l’oiseau écrasé. Les deux Uberfood à bord paniquent, chopent une arme et canardent. Isaac fait de même. Le copilote se prend une balle et lâche son flingue. L’autre tire sur le céphale. Isaac lui en place une sur le flanc mais le pilote parvient à s’extraire de l’appareil et fonce à travers la ville. D’autres appareils s’écrasent à l’extérieur de Megatown.

:clapper:

Le nuage de poussière retombe près du QG des Delivery Guys. Nos quatre amis sont à cran. Jerico jette un oeil au dessus de son gros caillou. Quatre oiseaux se posent à quelques pas du QG, huits mecs en sortent. Dominos observe la situation. Celui de tête est armé d’un putain de lance-flamme, bouteilles de gaz dans le dos. Les Uberfood avancent, mouvements tactiques vers le QG. Dominos demande à Hutt et Paï de bouger à l’étage. Le chef des bikers fait un peu de bruit pour attirer le type au lance-flamme. Il s’approche, se prend une barre à mine en pleine gueule et tombe lourdement sur le sol. Jerico ouvre le feu au fusil de précision. Hutt et Paï arrose depuis le toit. C’est le putain de carnage. Plusieurs ennemis tombent. Domino achève sa cible à la barre à mine mais se prend une volée de plomb. Il tombe au sol. Paï annonce à la radio que Hutt est touché.

Les survivants tentent de se barrer en ULM. Jerio balance une grenade au lance-patate. Les véhicules explosent. Les uberfood aussi. Jerico rejoint en vitesse ses compagnons. Hutt descend, porté par Paï. Dominos se relève, rien de grave. Mais il faut emmener Hutt en urgence voir le toubib. Ils enfourchent leurs motos et foncent sur Kingsroad.

:clapper:

Isaac s’approche du blessé dans la carcasse de l’oiseau. Le mec arrive à choper son flingue et tire sur le céphale. La balle siffle en passant à ras de sa tête. Isaac pose son pied sur son bras, lui faisant lâcher le 9mm. Il pose sa main gantée sur sa tête. L’air devient moite autour d’eux. Les yeux du uberfood se retournent. Des veines bleutées se dessinent sur ses tempes. Sans un mot, le céphale lui implante un ordre : “Dis moi d’où vous venez”. Le type répond “Plaisance” et crève avant d’en dire plus.

:clapper:

Les portes de l’université s’ouvrent. Le prophète sort de son temple et tombe nez à nez avec le fugitif qui s’est échappé de l’oiseau accidenté quelques secondes auparavant. L’uberfood le braque. Thales tente de le manipuler, mais ça foire. Le fugitif lui colle son flingue sous le menton et lui ordonne de l’amener à son chef.

Son chef… Kain… le cul posé sur son trône d’acier. Le boss vit à l’extérieur de la ville, juste derrière, coincé entre quelques pics rocheux. Il mange goulument un fruit aux formes étranges. Des gardes bien armés attendent tout autour. Ça tape à la porte. Les gardes ouvrent et on voit Thales apparaître. “Salut, y’a quelqu’un qui veut vous parler” qui dit, avec le même putain de sourire qu’il porte en permanence. Le uberfood passe la tête. le flingue sur la gorge du prophète. Il transpire comme un goret sous son bonnet d’aviateur. Il réclame un véhicule et des vivres. Ce con connaît visiblement pas la réputation de Kain. Thales négocie avec le fugitif. En échange d’information sur son gang, il pourra sortir de la zone.

Pendant que Thales et le type discutent, Isaac s’approche en douce, pose sa main squelettique sur son crâne. Il lâche son arme, elle tombe sur le sol. Le céphale raconte à Kain ce qu’il sait sur Plaisance. Le gros colosse habillé de cuir et tatoué de la tête aux pieds réfléchie longuement. Il demande à Isaac de faire parler ce fils de pute, et à Thales de faire bosser ses philosophes pour trouver Plaisance. Ils l’emmènent à l’université. Sur la route, ils passent par la place principale de Megatown. Les habitants qui s’étaient barricadés ouvrent leurs fenêtres. La fusillade a pas fait trop de dégâts ce coup ci.

Les autres reviennent en moto. Dominos gueule qu’on appelle vite le doc pour son frère. Le doc, c’est Deacon. Il a un cabinet au Dream G. Ça fait aussi office de boucherie quand y’a besoin. Le Dream G ? Ah, c’est un haut lieu de Megatown : auberge, clinique, drugstore, bordel ; on peut y trouver ce qu’on veut contre quelques boulons, le tout dans un centre commercial typique de l’Âge d’or. Y’a des théories sur le G du Dream…

Preston et Mcreary emmènent Hutt chez Deacon. Dominos aperçoit l’uberfood que ramènent Isaac et Thales. Il voit rouge, saute sur le gars et lui explose la mâchoire. Le mec a la gueule en sang. Personne a eu le temps de réagir. Ça n’a pas manqué d’ouvrir un peu plus la blessure de Dominos. Il va tout de suite se faire soigner.

Le céphale et le prophète arrivent à l’université. Ils balancent l’uberfood sur une chaise et le ligote solidement. Thales demande à Stephenking de trouver cette fameuse “Plaisance”. Stephenking accepte mais il lorgne sur le prisonnier : “y’a moyen d’avoir un bout prophète ?”. Thales acquise d’un signe de tête. Il demande à Laotseu de préparer ses couteaux. Bruit des lames qui sifflent. Terreur dans les yeux de l’uberfood.

Isaac force le type à leur dire comment ils savent tout le temps quand attaquer. La pire des hantises : un putain de traître. Tous se regardent de travers.

:clapper:

Jerico traverse les rues de Megatown. Un bras sort de l’ombre et le plaque contre les planches pourries d’un vieille cabane. C’est Régina, une des Delivery Guys. La jeune femme blonde, tout en muscles, lui ordonne de lui donner “ce qu’il sait”. Il sourit et on les retrouve dix minutes plus tard dans la chambre que Jerico loue au Dream G. Pendant ce temps, Deacon finit de panser le flanc de Dominos. Son frère est allongé sur la table d’opération. Il s’en sortira. Deacon lui rappelle que c’est pas gratuit. Une bonne quantité de boulons, au plus vite. Dominos sort du Dream G, salue Newton, le proprio de l’auberge, et fait route vers la case de Kain.

:clapper:

Les Philosophes parcourent les bouquins tous plus vieux les uns que les autres. Stephenking s’approche de Thales, il a trouvé quelque chose. Il lui tend une vieille brochure. Un parc d’attraction, nommé Plaisance Park, dans la zone indiquée par le prisonnier. Isaac et le prophète décident de garder l’uberfood en vie. Il pourra servir. Il faudra que Deacon le remette en état. Mais ça veut dire pas de viande, les gars de Thales s’énervent. Thales propose de négocier le corps d’un des uberfoods tombés de l’autre côté des remparts. Le toubib a dû les récupérer. Le prophète et le céphale se séparent. Isaac va faire son rapport au patron. Thales obtient un deal avec le doc : ces gars auront de la viande s’il lui obtient l’électro-aimant de Danse, le mécano.

:clapper:

Dominos se tient devant la lourde porte de Kain. On le laisse entrer. Il rentre avec un léger titubement. Sa hanche le fait encore souffrir malgré les anti-douleurs. Il réclame son paiement à Kain, mais le colosse ne l’entend pas de cette oreille ; la cargaison n’est pas complète. Dominos négocie et lui promet que la prochaine fois il aura la totalité de la commande. Il récupère sa thune, mais Kain est clairement en rogne. Isaac débarque sans un bruit, comme à son habitude. De but en blanc, il annonce qu’ils savent où se cachent les Uberfood et qu’il y a une taupe dans le domaine. Dominos retourne à ses occupations. Kain attrape Isaac par le colbac et lui ordonne de surveiller de près “cet enfoiré de biker”.

A suivre :fire:

3 J'aimes

Voilà l’épisode 2 :wink:

Petite modification : on a décidé d’appeler le grand patron K1 et non Kaïn, pour faire echo au « K1 » inscrit sur la porte de son bunker > ça fait plus post-apo :bomb:

nb : les :clapper: représentent un changement de scène, pour vous aider à suivre

Le soleil tape dur sur les baraques en tôle qui composent Megatown, comme un gros tas de charbons ardents dans un baril de métal. Jerico est toujours au pieu avec Régina. Elle boutonne son jean et sort du lit. La jeune femme lui demande de but en blanc ce qu’il adviendra quand Jason découvrira leur liaison. Jason c’est le fils de K1, et le régulier de Régina. Les officiels s’échangent un objet important lors de leur union. Régina porte une carte postale autour du cou. On la voit apparaître derrière son marcel troué. La carte est plastifiée et affiche une grande étendue d’eau bordée de sable et d’étranges arbres.

Jerico balance qu’il “s’en bat les couilles” de Jason, c’est le problème de Régina. Lui, il est là pour la baise. Régina attrape ses affaires, et file en insultant Jerico de sale con.

:clapper:

La face cramée du prophète s’approche de la porte de tôle du garage. Il toque mais personne ne répond. Dans le fond de la vieille station service, un grand homme fait cracher la flamme de son chalumeau sur la carcasse explosée de l’oiseau de fer récupéré durant la dernière bataille. Thales approche et signale sa présence. Danse soulève la visière de son casque, laissant apparaître une longue barbe tressée couleur cendre. Thales annonce la situation à Danse mais le mécano ne veut plus traiter avec “cet enfoiré de Deacon” depuis une vague histoire d’arnaque et de pièces détachées.

Thales négocie et se porte garant. Il propose à Danse de signer un contrat avec Deacon. Le mécano lui prêtera son électro-aimant contre paiement. Les deux hommes se rendent à l’université où le medic maintient le prisonnier en vie.

:clapper:

Dominos boîte jusqu’à l’infirmerie. Son frère y est toujours allongé, se remettant de leur dernier accrochage avec les uberfoods. Il est vite rejoint par Jerico qui sort de sa piaule. Dans le Dream G, Paille fait joujou avec son nouveau lance-flamme sous les yeux inquisiteurs de Newton. Dominos fait part de son inquiétude au sujet de K1 à Jerico. K1 a eu du mal à le payer, et ça sent vraiment pas bon. Jerico affirme son soutien à Dominos et propose d’aller voir Marta, la femme du boss, pour mener l’enquête. Dominos, lui, trottine avec peine vers la cabane du céphale.

:clapper:

Cette âme errante d’Isaac est debout devant un petit autel. Dans sa cabane, l’air est moite. Crânes et autres membres sont suspendus ; effigies vaudous improvisées. Le céphale ouvre son cerveau au maelstrom. Peut-être y trouvera-t-il des réponses à ses questions. L’air devient irrespirable. Yeux qui se révulsent. Le monde qui l’entoure tombe sur le sol comme une tâche de pétrole qui se répand sur le sable. Il voit un katana dans une plaine désertique. Des vautour tournent dans le ciel et se transforment brusquement en motards squelettes. Leurs rires résonnent dans sa tête. Ils finissent par se liquéfier en une flaque de sang qui recouvrent le visage d’Isaac.

:clapper:

Thales et Danse arrivent à l’Université. Il n’y a pas un chat dans le repère des Philosophes. Voltaire est assis et lit. Thales lui demande où sont les autres mais le disciple fuit du regard. Thales lui met la pression et Voltaire finit par dire la vérité : ils sont parti chercher de la viande, ils n’en pouvaient plus d’attendre. Ils font chier, mais Thales a mieux à faire.

Au milieu de l’amphithéâtre, Deacon termine un énième point de suture sur le flanc du prisonnier. Thales trouve de quoi écrire et finit par conclure le contrat entre les deux rivaux. Le prophète demande à Deacon comment va le prisonnier. Il survivra. Il dort, une seringue planté dans le cou, une autre dans l’avant-bras. Sa tête tombe sur le côté. Thales la remet droite, comme on redresse un tableau.

:clapper:

Le céphale finit par revenir à lui, dévoilant un regard confus. Dominos gueule “Céphaaaaaaale” depuis l’extérieur, avec le même air chantant qu’à son habitude. Isaac l’invite à entrer. Le biker fait une réflexion sur le côté glauque de la déco. Ils s’entretiennent longuement sur la situation. Dominos veut que le céphale lui parle de ce qu’il sait. Isaac lui parle de sa vision. Dominos sait que le céphale ne lui aurait pas dit tout ça s’il le suspectait. C’est Samurai qu’il suspecte. Mais Dominos a une confiance totale en ses gars. Isaac finit par lâcher la bombe : “K1 m’a demandé de te surveiller”.

Isaac insiste pour que Dominos attire Samurai, afin qu’il l’interroge. Le chef de gang refuse, ça serait rompre la confiance avec ses gars. Il préfère enquêter de son côté, Samurai ne pourra pas lui mentir. De toute façon, les règles sont claires : pas d’arme à feu dans la ville. Même K1 doit respecter les règles. Si Samurai a quelque chose à voir avec ce bordel, ça se réglera à mains nues, comme le veut la loi.

:clapper:

Le “K1” inscrit sur les portes du bunker se sépare pour avaler Jerico. Turbine et Alcatraz, les gorilles de K1 le dévisagent. Suivant les couloirs labyrinthiques de la demeure de béton, il arrive dans les appartements de Marta. D’antiques meubles de l’Âge d’or se mêlent aux caisses de munitions et autres surplus militaires. Pas de doute, la famille de K1 a amassé bien des richesses.

Marta est assise dans un canapé en velours rouge et à bordures plaquées or. Son visage finit par apparaître derrière la fumée de son narguilé. Une petite silhouette se jette sur Jerico : “Salut Jericoooo !”. C’est Dwayne, le plus jeune fils de K1. Le gamin d’à peine dix ans enserre les jambes du militaire. Jerico esquisse un sourire en frottant la tête du gosse : “Salut bonhomme”. Marta demande à Jerico ce qui l’amène. Ils partagent une véritable relation de confiance. Cela fait longtemps que Jerico veille sur Marta et ses fils. Jerico joue franc-jeu et lui demande si elle a vu quelque chose de suspect dans le comportement de K1, ou si quelqu’un pourrait lui en vouloir. A l’évidence, à part les ubereats, elle ne voit pas. Ça fait des années que Mika, le chef des ubereats, convoite le contrôle de Kingsroad. Mais Megatown et les Delivery Guys lui font de l’ombre. Marta dévoile qu’elle est prête à tout pour protéger ses enfants. Ça ne la dérangerait pas que son mari crève et que Jason prenne sa place. D’ailleurs, ça fait quelques jours qu’elle n’a plus de nouvelle de Jason, elle se demande où il est.

:clapper:

Thales salut Danse et part avec Deacon vers le Dream G pour récupérer la viande qu’il lui a promis. Ils saluent Newton et entrent dans l’infirmerie. Bordel. A l’intérieur, Jésus, Balzac et Laotseu, trois disciples du prophète, sont occupés à couper la jambe de Hutt à la scie chirurgicale. Jésus se jette sur Deacon et le poignarde frénétiquement avec un scalpel. Jésus se relève, couvert de sang, et fait face à son maître. Thales réussit à le calmer. Jésus sanglote, expliquant que c’est la faim qui les a poussé à faire ça. Thales le prend dans ses bras : “Ce n’est pas grave, je te pardonne” ; juste avant de lui traverser la gorge avec un scalpel. Jésus tombe sur le sol, les mains autour du cou. Laotseu s’éloignent du corps de Hutt, laissant tomber la scie.

Jerico débarque dans la pièce, ameuté par les cris alors qu’il revenait chez lui. Fusil à la main, il jette un rapide coup d’œil. Le corps sans vie de Deacon, la jambe de Hutt bien entamée. Il arrose Balzac et Laotseu.

:clapper:

Dominos fait route vers la case de Samurai. Il est très vite rattrapé par Isaac qui a eu une révélation : et si la cible de Mika n’est pas K1 mais Dominos, K1 peut avoir vendu le biker ! Soudain, des coups de feu retentissent. Ça vient du Dream G : “Putain, Hutt !”, lance Dominos qui fait abstraction de la douleur et court vers l’origine des coups de feu.

Dominos arrive devant le Dream G. Les soldats de K1 sont en alerte. Les habitants de Megatown se sont attroupés autour de l’entrée. Partout des messes-basses. Les rumeurs se répandent déjà. Un corps recouvert d’un drap blanc gît sur le sol. Dominos poussent les gardes et se jette sur le corps. Il soulève le drap et découvre les yeux morts du médic. Il fonce dans l’infirmerie et voit Jerico et Thales qui opèrent Hutt. Il les poussent à leur tour et demande ce qu’il s’est passé, le regard paniqué. Hutt va bien, plus de peur que de mal. Il est dans les vapes, et il devrait encore pouvoir marcher. Dominos demande à Thales de rassembler ses disciples et à Jerico de surveiller son frère. En sortant, les hommes de K1 les dévisagent : “Putain, K1 va vous défoncer. Vous avez foutu le bordel… et le doc est mort”.

Une heure plus tard, le calme est revenu au Dream G. Régina débarque dans l’infirmerie. Elle voulait savoir si Jerico allait bien. Jerico la tacle : “T’étais pas avec ton Jason ?”. Elle ne sait pas où se trouve son régulier, et ça l’inquiète. Personne ne sait où il est. Jerico l’envoie encore chier.

:clapper:

Isaac va faire son rapport à K1. Il a bien l’intention de le baratiner. Le céphale lui parle de sa vision, mais ne parle que du katana. Il accuse clairement Samurai. K1 tique et gueule sur Isaac : “Je t’ai demandé de surveiller Dominos putain !”. K1 demande à ses gardes de raccompagner Isaac à la porte. C’est pas son habitude. Il se passe quelque chose.

:clapper:

Au même moment, les Philosophes sont rassemblés. Enfin, ce qu’il en reste. Dominos pousse une gueulante. Sa voix résonne dans l’amphi : “Pourquoi avoir attaqué Hutt, pourquoi précisément lui ?!”. Personne ne répond. Ils ont clairement peur de quelque chose, ou de quelqu’un. Thales les menace : “Vous voyez, sur ma main, c’est le sang de Jésus. Il m’a déçu et il est mort. Alors ne me décevez pas”.

Aritote se lève et balance Samuraï. Le biker a donné l’info ; une cible facile pour trouver de la viande fraîche. Dominos entre dans une colère noire et part trouver Samuraï.

:clapper:

Jerico demande à Newton de surveiller Hutt. Il va faire une ronde sur les remparts. Il allume un cigare et regarde l’horizon. La nuit vient de tomber. Au loin, il aperçoit les phares d’une voiture. On dirait le véhicule d’un des pilleurs de K1. La caisse avance doucement en direction de la porte principale. Jerico prévient les gardes. Tout le monde descend. Ils freinent la voiture avant qu’elle ne tape les murailles. A l’intérieur, un des gars de K1, tête coupée, mains scotchées au volant. Sur le capot, écrit en lettre de sang : PLUS QUE 2 JOURS.

:clapper:

Le céphale descend une ruelle de Megatown pour rejoindre sa cabane. Soudain, des bruits de pas dans son dos. Un câble de démarrage se tend et encercle son cou.

A suivre :fire:

Voilà l’ épisode 3

nb : les :clapper: représentent un changement de scène, pour vous aider à suivre

Kssssh.

Les vieux talkies walkies militaires des Delivery Guys chantent tous le même grésillement. La voix de Dominos se fait entendre : “Samuraï, espèce d’enfoiré, je sais ce que t’as fait. Si je te retrouve, tu vas manger tes morts”.

Thales et Dominos se tiennent au milieu de l’amphi, devant les cinq pleurnichards, tout ce qui reste des Philosophes.

Thales demande à ses ouailles d’enfermer le prisonnier et de mettre en sécurité Le Savoir, en pointant du doigt une pile de vieux bouquins. Mais ses gars ont bien trop faim. Ils se jettent sur le cadavre que leur a apporté leur a apporté Thales. Dominos les regarde avec dégoût.

Si ces tarés n’ont plus à bouffer, ça va être le bordel. Y’a pas de bouffe potable dans le coin, à part chez les Producteurs.

Thales disparaît dans une arrière salle. Il déchausse une des briques de l’édifice. L’intérieur, creusé, abrite un vieux pétoire. Un fusil dont le canon a été négligemment scié. Il change de vêtements, opte pour un long manteau noir et un vieux chapeau de l’Âge d’or.

:clapper:

Isaac suffoque. Le câble électrique lui enserre le cou. Il entend la voix de Dominos dans le talkie de son agresseur. Il tente de le contrôler mentalement mais l’enfoiré ne lâche rien. Très bien, ce sera la méthode forte. Le céphale attrape son arme et tire dans le bide. L’attaquant s’écroule lourdement sur le sol. Isaac reprend son souffle et découvre le visage de Paille. Sale traitre. Il pose son gantelet sur le crâne ébène du biker et l’interroge. Paille se vide de son sang. Il balance tout sans faire d’histoire. C’est Samurai qui lui a demandé de le buter. C’est lui qui tire les ficelles. Isaac chope le talkie walkie et appelle Dominos : “Quelqu’un veut te parler”. Il approche l’appareil de Paille et lui demande de répéter l’info. Tout le gang entend.

:clapper:

La voix de Paille faiblit à chaque mot dans le talkie-walkie de Jerico. Alactraz et Turbine, les deux molosses de K1, se dirigent vers le chien de guerre. K1 veut le voir au sujet de la fusillade du Dream G. Arrivé au bunker, ils lui prennent ses flingues. Il s’avance devant K1. Le vieux a l’air excédé. Des gouttes de sueur parcourent son visage tatoué : “Jerico, tu fous le bordel dans ma ville ? Tu tues mes citoyens ?!”. K1 lui demande de prouver son allégeance en lui amenant Dominos. Jerico se crispe. Le boss ajoute : “Tu ne voudrais pas qu’il arrive malheur à Régina ?”.

:clapper:

Thales s’avance vers Voltaire et lui tend son revolver : “En mon absence, tu es le gardien du temple”. Il incline le corps. Les philosophes, défigurés par la folie, crient à l’unisson : “Pour le savoir ! Pour le savoir !”. Le talkie-walkie de Dominos grésille. C’est la voix de Jerico. Il explique la situation à ses acolytes. Il a profité d’un moment d’inattention de la part des gorilles de K1 pour passer le message : ils viennent le trouver. Dominos et Thales rejoignent Isaac au pas de course, malgré la blessure du biker. Paille est encore vivant, il s’accroche. Dominos le questionne mais il n’obtient pas de réponse, juste un crachat en plein visage. Il abat sa barre à mine sur Paille pour l’achever.

Les trois hommes entendent un bruit dans l’ombre. C’est Mama. Elle apparaît, mains en l’air : “J’suis avec vous les gars”. Tous regardent Dominos : “C’est bon, on peut avoir confiance en elle”. Isaac demande à Dominos s’il a entendu Jerico au talkie. K1 veut l’éliminer.

Derrière eux, Thales mange une des phalanges de Paille, comme on savoure un pilon de poulet.

C’est alors que les choses s’enchaînent. Jerico, surveillé de près par Turbine, donne rendez-vous à Dominos au QG des Delivery Guys. Il termine la com’ par un : “On va manger de la pizza”. Une vieille expression qu’ils utilisent pour dire que ça va chauffer. Dominos demande à Mama d’aller surveiller Hutt. Elle y fonce sans perdre de temps, arme à la main. Thales planque le corps de Paille derrière un vieux bout de taule. Au talkie-walkie, Dominos demande à ses gars de se rassembler devant la grande porte. Thales émet un doute sur le frère de Dominos. Samuraï, Paille… les traîtres sont peut-être nombreux.

:clapper:

Les bécanes des Delivery Guys grondent devant les portes de Megatown. Seuls Régina, Enzo et Samuraï manquent à l’appel. Ils roulent à tombeau ouvert jusqu’au QG et arrivent les premiers. Pendant ce temps, Turbine a rassemblé toute l’équipe de sécurité de K1 ainsi que quelques pilleurs. Ils sont armés jusqu’aux dents et près à en découdre. Leurs véhicules, un buggy et deux vieux pick-up, ne tardent pas à démarrer.

Au QG, Dominos organise son gang. Pépé Rony, le plus vieux de la bande, est envoyé au sommet d’une formation rocheuse avec Gratos et Isaac. Krust et Saison à l’opposé. Subito, Kannibal et Calzone se positionnent derrière le bâtiment, dos collé au mur. Thales prend les escaliers et se positionne sur le toit. Le visage de Dominos apparaît dans la lunette d’un fusil de précision. “Je vous ai en visu chef !” résonne la voix de Pépé dans le talkie du biker. Dominos s’appuie sur le comptoir de l’ancienne station service et attend.

:clapper:

Le convoi envoyé par K1 arrive à proximité du QG. Tout est calme. Il n’y a qu’une moto garée devant. Le gang a pris soin de planquer les autres dans le garage. Jerico sort du pick-up, suivi de près par Turbine et Alcatraz.

Du haut de leur perchoir, Pépé tient les trois militaires à l’œil : “Ils sont là, ils approchent de l’entrée”. Derrière lui, Gratos vérifie le chargeur de son fusil, une vieille carabine. Isaac le scrute d’un œil inquiet. Pas sur qu’il fasse passer son gang avant sa propre peau. “OK, ne tirez pas sur Jerico” ordonne Dominos à la radio. Le chien de guerre apparaît dans l’embrasure de la porte, poussé dans le dos par Turbine. Dominos est assis sur un vieux siège de pickup, clope au bec. Dans la pénombre, on devine à peine le calibre qu’il tient dans la main. Les trois hommes entrent, faisant face au biker. Jerico se fige, comme paralysé. “Allez, qu’est ce que t’attends ?!” lui lance Turbine.

Bruit du vent qui s’engouffre dans la pièce.

Dominos : “On va en faire qu’une bouchée, de ta pizza”.

Le chef de gang colle une balle de magnum dans la tête d’Alcatraz, donnant le signal à son équipe. Sa crête rose disparaît pour laisser apparaître une bouillie de neurone. Turbine sort son arme : “Fils de…”. Jerico se retourne vers le soldat et tire au jugé. Turbine se mange une balle mais ne s’arrête pas. Il attrape sa radio et pousse une gueulante : “Feu putain !”, avant de disparaître dans l’ombre. Puis, l’apocalypse. Les fenêtres explosent sous les balles. Les bikers planqués ouvrent le feu. Dominos se jette derrière le comptoir. Pépé ajuste son tir mais Gratos se prend une balle. Isaac et lui baissent la tête. Isaac repère le tireur et l’indique à Pépé. En pleine tête. Le céphale se tourne vers Gratos. Le gamin est mort. Il récupère sa radio.

Jerico, lancé à la poursuite de Turbine, tire au lance-grenade. Turbine a le temps de tirer une salve en direction du chien de guerre avant d’être projeté par l’explosion. Jerico reçoit une balle dans l’épaule. Sur le toit, Thalès tire à l’aveugle avec son fusil à pompe. Il reçoit des tirs et avance vers les escaliers. Une silhouette armée d’un fusil à pompe entre par la porte principale : c’est cet enfoiré de Samuraï. Il fait feu sur Dominos qui se jette à terre en tirant. A l’étage, Enzo apparaît, escaladant une vieille poubelle pour atteindre le toit. Lui et Thalès tombent nez à nez. Hésitation. Enzo attrape son arme et tire sur le prophète. Thalès se prend une balle et tombe dans les escaliers. Sur le dos, il pointe son canon vers la cage d’escalier. Enzo passe la tête et déguste la chevrotine.

Isaac et Pépé essuient toujours des tirs. Le céphale demande à Rony de le couvrir pendant qu’il contourne les tireurs. Dominos va au contact de Samuraï. Les deux hommes se font face : coups de feu. Samuraï tombe, raide mort. Du sang coule de la hanche de Dominos. Jerico glisse vers lui, et tente de compresser la plaie. Le biker pisse le sang, il est dans un sale état. Krust débarque et les met en joug. Les deux hommes restent immobiles. Mais Krust s’effondre, laissant apparaître Isaac, le pistolet encore fumant. Le céphale se précipite dans le bâtiment.

“Subito ! Supplément anchois”, gueule Dominos qui continue à se vider de son sang. Il est temps de préparer la sortie. Les gars de K1 encerclent la station, arrosant les murs. L’équipe de Dominos répondent tant bien que mal. Calzone et Kannibal sont envoyés pour démarrer les motos. Ils récupèrent toutes les grenades et tout les flingues qu’ils peuvent transporter. Jerico et Subito reste en bas. Dominos se traîne à l’étage aidé par Thales. Isaac se positionne dans la cage d’escalier.

Les tirs s’arrêtent.

Quatres gars s’approchent de l’entrée, en formation tactique, arme épaulée. Calzone actionne la porte du garage. Le bruit attire l’escouade. Une grenade lancée par Jerico roule à leur pied. Ces larbins de Mac Reary et Johnson sont démembrés. Calzone et Kannibal échangent des tirs avec Pitt et Raiden. C’est la boucherie. Le reste des hommes de K1 regagnent les pickups et foncent vers Megatown. Jerico se rue hors de la station et tire sur le véhicule de tête avec son fusil de précision. Il abat un des passagers mais le véhicule poursuit sa route. Thales court vers Calzone et Kannibal pour les stabiliser. Isaac pose son gant sur Pitt, agonisant, et lui grille la cervelle.

Ils se regroupent devant le QG. Dominos est mal en point. Calzone et Kannibal ne survivront pas. “Pépé ?! T’es là ?!”, demande Isaac à la radio. Mais aucune réponse.

Subito pleure de rage, martelant le sol de ses poings. Les Delivery Guys ont été décimés.

Autour d’eux, le silence et la mort.

A suivre :fire:

Et l’épisode final :smiley:

NB : les joueurs ayant vraiment aimé, ils ont voulu faire une fin ouverte, ce qui nous donnera l’occasion de revenir dessus plus tard :wink:

nb : les :clapper: représentent un changement de scène, pour vous aider à suivre

Au milieu du désert, la poussière retombe sur cinq silhouettes torturées. Gouttes de sang qui ruissellent des poings de Subito. Isaac est statique, assis sur un roc. Il fixe le corps du petit Jimmy, agonisant face contre terre pendant qu’un vautour à deux têtes lui débite des morceaux. Il repense à ce que lui a dit Pitt avant de crever. K1 a bien joué son coup. Toute la ville pense que ce sont des traîtres. Domino est furax. Son gang est décimé, son frère aux mains de l’ennemi. Pour la première fois de sa vie, il n’a pas de plan. Il relève Subito : “C’est pas fini ! On a encore une chance. On a des membres à sauver. On va se remettre sur pied…”, dit Dominos en rongeant son frein. Ce sont ses choix qui les ont mené là, et il le sait.

Jerico nettoie son gun, machonnant le bout d’un cigare. “La guerre, c’est cool putain”, pense-t-il, galvanisé par le récent escarmouche. Ce taré est dans son élément. Le sang et la poudre. La lumière traverse les impacts de balles, comme des faisceaux. Le céphale brise le silence.
— Pourquoi ne pas s’allier aux ubers ?
— Ils ont tué Biggs et Wage.
— K1 a tué les onze autres…
Le biker ne répond pas, aidant Subito a se mettre à l’abri.

A l’intérieur de la ruine couronnée, ça cogite. Comment vont les philosophes ? Et Mama, et Hutt ? Faut rentrer dans ce putain de bunker et faire manger ses morts à K1. Jerico a déjà entendu K1 sous entendre qu’il y aurait un autre passage. Certains gars disaient que le bunker débouche sur une vieille casse, le Cimetière des machines, un truc comme ça. Les pilleurs qui s’y sont aventurés sont pas revenus. Personne ne sait où est ce putain de cimetière.

Thales tourne en rond. Ces philosophes sont sûrement morts… Il demande de l’aide au céphale. Le maelstrom lui apportera peut-être une réponse. Isaac pose sa main de latex sur le crâne du prophète. Thales ouvre son cerveau. Soudain, il se trouve seul. Sous ses pieds, non plus le désert, mais les pages immaculées d’un livre. Des lettres, plein de lettres. Des mots qui ne veulent pas dire grand chose. Ça défile. Il entend une voix, celle de Voltaire : “ Ils arrivent, prenez tout ce que vous pouvez et on se casse” - puis des tirs. Thales ouvre les yeux. Il croise le regard d’Isaac. Lui aussi a tout vu.

Jerico termine de panser la blessure de Jerico. Fusils, grenades, couteaux… ils rassemblent les armes sur les morts. Quelques balles de moins pour l’ennemi. Jerico regarde fixement l’horizon. Le ciel est rouge. Le vent se lève. Une tempête de sable ne va pas tarder. Le céphale s’agenouille dans un coin, les yeux clos. La tempête balaye le QG, ne laissant que le céphale au milieu de la mer de sable. Il est dans le maelstrom. Portant son regard au loin, il voit comme un phare dans la nuit. Le cimetière. C’est là. Isaac suffoque. Un danger l’attend là-bas. Le crépitement d’un feu ramène le céphale à la réalité. Thales est en train de faire griller de la viande. La jambe de Jimmy en l’occurrence. Le prophète en propose au biker, qui décline l’invitation d’un geste de la main.

Dehors, la tempête souffle, effaçant la moindre trace d’affrontement. Dominos griffonne un plan de la ville sur une vieille serviette en papier marquée d’une couronne. Il sait où il n’y a pas de barbelés. Pépé avait l’habitude d’observer Megatown depuis le QG. Subito, Lui et Thalès s’infiltreront dans la cité pendant que les autres trouveront cette foutu entrée secrète. Le groupe se prépare. La tempête couvrira leur approche.

:clapper:

Lunettes d’aviateur vissées sur la tête, les lourdes motos du gang suivent la colonne de sable. A mi-chemin, Dominos fait un signe à Jerico. C’est là qu’ils se séparent. Jerico, Subito et Isaac s’enfoncent dans les dunes. Leurs bécanes peinent à avancer. Ils doivent très vite les abandonner derrière un rocher. Isaac mène le groupe, toujours guider par sa vision.

:clapper:

Quelques kilomètres plus loin, Thales et Dominos avancent furtivement vers Megatown. Blam ! Les voilà plaqués contre les remparts. Le sable leur bouche complètement la vue. Ils commencent à grimper, évitant les parties les plus tranchantes des plaques de taule. Dominos arrive au sommet. Il s’apprête à se hisser, mais voit apparaître une paire de bottes. Elles lui font face, mais leur propriétaire ne semble pas réagir. Il s’élance, chope le garde par le col et le balance en bas du mur. Membres qui se disloquent. Dominos aide Thales a le rejoindre : ça y est, ils sont dedans.

:clapper:

Les trois survivants arrivent à proximité du cimetière. Isaac a un mauvais pressentiment. Picotement qui parcourent la colonne vertébrale. Jerico observe les lieux à la lunette : une silhouette traverse la casse avec une vélocité. “Allez, on y va, il est seul”, dit Subito avant d’être retenu par le chien de guerre. Subito le repousse, il veut en découdre. Jerico lui colle son calibre sur le front. Le biker déporte son regard vers l’arrière : “Faut que tu vois ça mec…”. Des traces de pas sont inscrites dans le sable et font route jusqu’au cimetière. Elles n’ont que trois orteilles… Jerico range son arme et ravale sa salive : “les foots…”.

:clapper:

Thales et Dominos avancent de ruelle en ruelle. Ils se retrouvent vite face à la place. De l’autre côté, l’université, en flamme. Twister, Johnny et Pillars sont là. Ils pendent le corps sans vie de Voltaire à un pilonne. Un autre corps gît à côté, recouvert d’une bâche bleue. Les deux infiltrés se regardent. Le prophète se rapproche du groupe, canon scié à la main. Dominos arrose avec son pistolet mitrailleur. Thales explose la tête de Twister. Pillars passe l’arme à gauche. Johnny, bien amoché, tente de choper son arme mais Thales le paralyse grâce à son taser. Ce lâche de Johnny supplie pour sa vie. Il donne des infos croustillantes : K1 a emmené Mama et Hutt dans le bunker - une émeute a pété en ville, les Philosophes ont attaqué l’armurerie et choper des armes. Sous la bâche, Newton, le patron du Dream G. “Il a mal choisi son camp” dit la mâchoire de Johnny avant de rencontrer la barre à mine de Dominos. L’homme crache une soupe de dents. “Où se trouve Régina ?!” demande le biker. Coup de tonnerre. Une balle de gros calibre vient fendre la tête de Johnny en deux. C’est ce bâtard de Preston. Dominos et Thales se jettent à couvert.

:clapper:

Isaac et Subito approchent furtivement de l’entrée. Le céphale jette un oeil à travers la grille. Jerico les garde dans le viseur, couvrant leur approche. Un bâtiment se dresse au centre. Il doit abriter l’entrée du tunnel. Le sniper repère quelque chose qui rôde entre les voitures rouillées : un être mécanique, la mâchoire pendante comme un vieux pot d’échappement mal fixé. “C’est donc ça un foot ?”, se demande Jerico. Isaac se concentre. Ses tempes laissent apparaître des veines couleur pétrole. Soudain, le chien de guerre entend la voix d’Isaac dans sa tête : “Attire-le vers toi. Nous attaquerons dans le dos”. Jerico enclenche un chargeur de munitions perce-blindage. La balle lui décroche la tête. La créature tombe sur le sol dans un bruit de ferraille. Isaac guette un mouvement. La créature se relève rapidement. De fines lames, comme des aiguilles, sortent des ses doigts. Elle lacère l’air autour d’elle pendant quelques secondes puis se fige. Tendant son bras, elle déploie un canon et tire une salve qui vient ricocher sur la carcasse d’un bus. Elle se fige à nouveau et commence à courir vers Subito et Isaac. Le biker sort de sa cachette et tire au jugé vers l’adversaire. Les balles ricochent sur son torse. Elle fracasse Subito qui est projeté sur le côté. Le foot se rue sur Isaac mais se prend une balle dans ce qui lui sert de coeur avant de pouvoir l’atteindre. Isaac fait signe à Jerico. Ils récupèrent Subito, le bras cassé, et fonce dans le bâtiment. Une vieille écoutille se trouve dans le fond de la pièce. Forçant la valve, ils l’ouvrent et s’engouffrent dans l’obscurité du tunnel.

:clapper:

Une balle ricoche dans la poussière. Ce salaud tire depuis le toit de l’université. Dominos balance son arme à Thales : “Appuie moi, j’vais avancer !”. Thales arrose les fenêtres du deuxième étage. Dominos fonce dans les escaliers et se dirige vers sa cible. Soudain, un bruit sourd vient mettre un terme aux tirs de Thales. Le prophète est sur le sol. Il se vide de son sang. Il perd connaissance.

Dominos arrive dans l’université. Il gravit le premier étage et arrive au second. L’incendie répand de la fumée dans tout le bâtiment. Les flammes dessinent l’ombre de Preston sur un pan de mur éventré. Dominos fait rouler une grenade vers lui. Preston saute pour échapper à l’explosion, tirant sur le biker. Une balle se perd entre les côtes de Dominos. Il avance, cherchant son ennemi sous les décombres de la charpente. Aucune trace. Le sniper s’est volatilisé.

Dominos revient sur ses pas, mais ne trouve pas Thales ; juste une traînée de sang menant au bunker. Il ramasse le taser du prophète et s’enfonce dans la ville.

:clapper:

Jerico avance, son zippo éclairant ses pas. Derrière lui, Isaac et Subito. On ne voit rien à plus d’un mètre dans ce long corridor. Le chien de guerre aperçoit une silhouette face à lui. Il déclare. Les balles de son fusil d’assaut percutent l’ombre sans l’arrêter. Il sent des griffes érafler son gilet par balle. Isaac tire en avant, espérant toucher sa cible. La créature fait marche arrière, s’enfonçant dans le tunnel. Le groupe continue à tatonner dans l’obscurité. Ils finissent par déboucher sur un immense entrepôt souterrain. La pièce est parcourue d’étagères en métal et de caisses de bois, à l’image des magasins de matériel de construction qu’on trouvait à l’Âge d’or. Les trois hommes avancent, en rang serré. Jerico passe un carrefour, checkant les angles. Rien. Il passe une seconde intersection. La créature peut venir de partout. Puis, ne s’arrêtant pas, il aperçoit une silhouette. Une idée lui traverse l’esprit : ces caisses contiennent peut-être du matériel militaire. Il en brise une de sa crosse. Des cubes aux multiples facettes colorées se répandent sur le sol. La créature tend le bras dans leur direction. Son canon commence à opérer une rotation rapide, comme une gatling. Jerico agrippe une grenade et la fait glisser dans le tube. Isaac tire sur le bras du foot, laissant le temps à Jerico de l’exploser. Le céphale jette un oeil derrière lui. Subito n’est plus là. Les deux compagnons se rapprochent de la machine. Elle n’a rien d’humain. Son corps est fait de verins et autres pièces mécaniques. Sur son buste, un logo attire l’oeil de Jerico : “Genesis”. Isaac montre du bout de son flingue une porte marquée d’un K et d’un 1.

:clapper:

Thales émerge, tête en bas. Il est suspendu par les pieds. Sa vision redevient nette, laissant apparaître le large visage tatoué de K1.
— Aaaah, mon ami le prophète
K1 ricane.
— Tu vas me dire où se trouve ton ami le biker.
Le prophète sourit. K1 lui décroche son poing en pleine tête.
— Et Jerico ? Et le céphale ?! Où sont ces fils de pute ?
Thales continue de sourire comme pour compenser la douleur. K1 remet ça. En pleine mâchoire.
— Tu finiras par parler.
Il s’apprête à quitter la pièce. Thales crache le sang qui lui coule dans la gorge.
— Et Jason ? Comment tu comptes le récupérer ?
K1 se fige. Il tourne lentement vers le prophète, se rapprochant de lui.
— Comment tu sais ça ?!
— Personne l’a vu depuis des jours. Et la bagnole. Le message : “Plus que deux jours”.
K1 se crispe.
— Je ferai tout pour récupérer mon fils. Je vous tuerai tous s’il le faut.

Il tourne les talons et disparaît derrière la porte battante. Thales aperçoit Régina à travers le hublot teinté de graisse. Il soupire, puis commence à entonner une vieille chanson de l’Âge d’or.

:clapper:

Dominos fait face à la porte principale du bunker. Devant, trois gardes. Stéphanie, Rec et Curry. Belle brochette de cons. Le biker chope un caillou et le lance. Stéphanie et Rec font signe à Curry de rester là et se dirigent vers le bruit. Dominos fonce sur Curry et lui balance sa barre à mine en pleine gueule. Empoignade. Curry lui plante son couteau entre les côtes. Poussée d’adrénaline. Dominos attrape son magnum et lui colle sous le nez : “Avance !”. Il fait entrer Curry, le menaçant de son calibre et verrouille la porte de l’intérieur : “Maintenant, tu va m’amener à l’infirmerie”. Les deux hommes s’enfoncent dans l’obscurité du bunker.

:clapper:

Jerico et Isaac passe la porte. Ça grince. Elle n’a pas dû être ouverte depuis longtemps. De l’autre côté, une étagère semble être solidaire de la porte. Une sorte de passage secret comme on en fait plus. Jerico se fige, bloquant Isaac de sa main. Akuma et Matata passent devant un hublot, sans les voir. Le chien de guerre connaît bien le bunker. Il en a parcouru les couloirs plus d’une fois. En passant par les cuisines, ils arriveront directement dans les appartements de K1.

:clapper:

Thales chante à gorge déployée. Matata entre dans la pièce et lui colle un coup de crosse : “Ferme ta putain de gueule”. Le prophète croise son reflet dans le couteau que Matata porte à la ceinture. Il le chope, se hisse jusqu’à son cou et l’égorge. Matata se vide de son sang. Thales l’utilise comme une béquille pour jeter un oeil dans la pièce d’à côté. Personne n’a grillé. Il coupe la corde, remettant à l’endroit son corps filiforme. Le prophète récupère le fusil-mitrailleur et se plaque contre le mur.

:clapper:

Dans l’infirmerie, Dominos fouille les tiroirs. Matériel médical répandu sur le sol bétonné. “Où je peux trouver des flingues ?” - Curry pointe une direction du doigt. Une seringue dans le cou de Curry l’envoie direct chez Morphée. Stabilisé, le biker fonce vers l’armurerie.

:clapper:

On aperçoit Jerico et Isaac, avançant entre les carcasses congelés de chiens difformes. De la buée se forme au rythme de leurs respirations. Soudain, Akuma apparaît dans le prolongement du couloir. Les deux hommes se planquent derrière de vieille caisse de rations. Le pilleur de K1 avance, faisant sa ronde. Il est happé par Isaac. Akuma se débat. Il colle un coup de genou à Jerico. Son gantelet couleur mazoute se colle sur son visage : “Calme toi !”, ordonne le céphale. Jerico est plié de douleur. Isaac interroge Akuma sur la position de K1, les gardes restants, le matériel dont ils disposent… et grille le garde. Il convulse sur le sol glacé, les yeux injectés de sang.

:clapper:

Dominos enfile un gilet pare-balle et emporte une batteuse. Il avance vers K1. Cet enfoiré n’est plus très loin. Jerico et Thales arrivent devant les appartements du boss de Megatown. Soudain, des bruits de pas. Les deux hommes se retournent, armes pointées vers l’inconnu : “Hey, c’est moi les gars !”. Dominos s’approche. Mais les retrouvailles sont vite brisées par le bruit d’une mitrailleuse. De l’autre côté de la porte, ce taré de prophète a commencé à défourailler. Stéphanie, Rec et K1 se tiennent au milieu de la pièce. Régina est assise dans un vieux canapé rouge. A la première salve, Stéphanie avale son bulletin de naissance. Rec tombe au sol. K1 renverse la table basse et récupère la mitrailleuse scotchée en dessous. Le colosse réplique en direction de Thales. Le prophète se met à couvert derrière le mur qui fond sous les balles. La porte principale saute sous le coup de botte de Dominos. Lui et ses deux alliés entrent dans la salle, arrosant leurs adversaires. Jerico remarque Dwayne et Marta sur sa droite et se place pour les défendre. Mais depuis le sol, Rec lui tire une bastos dans le buffet. Son gilet absorbe une grosse partie des dégâts mais le soldat est sonné, tombant à la renverse. Rec se lève et agrippe Marta par la tignasse, la tirant vers la sortie opposée. Dominos tire sur K1. Plusieurs balles traversent le bois de l’abri de fortune quand d’autres ricochent sur les rivets en acier. K1 finit par s’en prendre une et se vautre. Il lâche des jurons de sa voix grasse.

Soudain, Thomas et Scarlett entrent par une des portes. Scarlett tient Hutt au bout de son canon : “Posez vos armes ou il crève !”. Thomas s’avance vers son patron pour le relever. Jerico tente le tout pour le tout et envoie une balle se loger entre les deux yeux bleus de Scarlett. Hutt échappe à son arme. Au même moment, Thales lance son poignard dans le bras de Thomas, qui lâche son arme. K1 recule, attrape Régina par le cou et la menace de son flingue. Isaac vise dans leur direction. Souffle caractéristique du silencieux. K1 libère la biker, la main explosée. K1 tombe à genoux. Thomas et Rec lâchent leurs armes et abdiquent. Dominos approche d’un pas décidé vers K1. Un canon scié. Une tête. Les tatouages de K1 viennent décorer les murs. Le biker empoigne Régina : “Avoue ta trahison”. Elle ne dit rien. Dominos lui colle le canon sur la tête. Jerico tente de l’arrêter mais se prend un coup de coude dans le pif. Il roule sur le sol. Le chien de guerre croise une dernière fois le visage de celle qui partageait son lit - bruit sourd - le reste de son corps gît sur le sol. Jerico se jette sur le corps de Régina. Gonflé de colère, il se relève et brandit son arme face au visage de Dominos.

Dans la pièce, le temps est suspendu. Hutt, les yeux braquées sur son frère, n’ose pas faire un geste.
— Va s’y… tire.
Thales s’avance vers eux.
— Les gars… j’ai besoin d’un coup de main.

Le prophète s’effondre. Une marre de sang se répand sur le béton. Jerico se jette sur lui et entame un massage cardiaque. La caméra s’envole au travers des ventilations du bunker. Elle s’élève au dessus de la ville, et on peut voir approcher une nuée d’oiseaux de fer et de véhicules, leurs phares découpant la nuit. La sirène de Megatown retentit.

FIN