L'Auberge Virtuelle

Créer sa patrouilleuse

Chères aventurières,

Pour démarrer votre carrière dans la patrouille, vous devez choisir:

  • Une origine (peuple/culture)
  • Un motivation (pourquoi avoir choisi de rejoindre la Patrouille, qu’est ce qui vous pousse à vous lever le matin pour partir à l’aventure)
  • Une initiation: comment vous avez été formé par la Patrouille, et quand/comment vous l’avez rejointe.

Tout ça est détaillé dans le manuel du patrouilleur que je vous ai envoyé par mail.

Vous démarrez à 1 dé de vie (c’est votre niveau, en fait). Chaque fois que vous validez un objectif de groupe, vous gagnez un DV (et donc, un point de vocation et un point de métier également).

Concernant la répartition de points du fait du choix de l’initiation: Voici les points à répartir pour chaque initiation, dans l’ordre Vocations/Métiers/Cartes exaltation/Cartes persécution

  • Héritier 5/5/2/0
  • Adopté 4/3/4/1
  • Pèlerin 3/1/6/2

Que représentent ces points?

  • Les vocations: au nombre de trois (Soldat/Voyageur/Erudit), ce sont les « carac » d’Oltréé! Vous ferez toujours un jet de vocation. Leur score vous donne aussi le jet de sauvegarde correspondant. Score à la création: de 0 à 3

  • Les métiers: ils correspondent (vaguement) aux compétences et (surtout) donnent des capacités spéciales qui vont typer le perso. Il y en a 24, mais il y en a certains que je ne veux pas à la création (Augure, Marqué, Aberrant, Citadin car globalement peu/pas utile). Certains ne sont décrits que dans le compagnon, je mettrai dans le roll20 une aide de jeu pour les décrire succintement. ATTENTION: le métier de patrouilleur a totalement changé par rapport au bouquin de base. Je mettrai sa description dans le roll20 également. Dans le doute, les métiers du bouquin de base sont très bien et efficace. Je vous conseille de bien étudier les métiers que vous choisirez: certains sont à « activer », il faut bien y penser. Attention également: certains métiers prennent tout leur intérêt quand on investi pas mal dedans (genre mage, alchimiste, etc.). Je vous laisse regarder. Score à la création: 0 à 3

  • Cartes exaltation: la chance, le petit truc en plus de votre perso. Chaque carte est unique, et apporte un effet très sympa si vous avez les bons mots clés. Peuvent être également être jouées pour des effets génériques (relance de dés, annulation d’attaque, récup de PV, etc.).

  • Carte de persécution: des échecs critiques que vous choisissez d’infliger à votre perso (et un peu à ceux des autres des fois :p). L’intérêt? récupérer des cartes exaltation pour vous et les copains.

Si vous avez des questions…

1 J'aime

J’ai créé des fiches dans le roll20. Vous pouvez vous en approprier une (en précisant nom du joueur/nom du perso) et faire vos répartitions, ce sera toujours ça de gagné

J’hésite entre bâtisseuse et chroniqueuse, j’avais dans l’idée

soit de faire quelqu’un qui fait la mémoire de la patrouille et des gens rencontrés et qui donc cherche activement à mettre par écrit ce qui se transmet oralement (histoire d’un patelin, fait marquant), et réunis des écrits oubliés, anciens (une bibliothécaire/archiviste).
soit écrivaine publique, mise par écrit des actes notariés/testament/mariage/etc pour les populations et qui donc peut trancher des litiges (pas rendre la justice mais régler des contentieux)

On est plus sur une motivation de chroniqueuse là :slight_smile:

Je vous présente Kay Gris-Manteau.

Longue barbe héritier de patrouilleur, c’est un voyageur et un érudit, il soutiendra son groupe avec ses préparation alchimique et ses rituels druidique permettant de puiser dans les forces naturelles.

Kay est un batisseur qui souhaite aider de son mieux pour reprendre posséssion des forts perdu ou abondonnés des patrouilleurs.
Ce n’est plus un jeunôt, il est posé, réfléchi et dévoué à la Patrouille.

Apparence.

Kay est de taille moyenne pour un longue-barbe, il a une tignasse et une barde blonde et des yeux bleux perçant. Souvent affublé d’une pipe aux arôme parfumé il chantonne des airs Impériaux de taverne connu quand il pense qu’on ne l’entent pas.

Il aîme la musique et l’art et sait prendre le temps de passer un bon moment même dans les situations difficile.

Motivation.
Bâtisseur « Je construis l’empire, chaque jour, par mes actes et mes paroles. »
Retaper un fortin tombé en ruines, ou permettre à un village d’être réhabité

2 J'aimes

Personnellement voici le personnage que j’ai en tête :


Aline est une jeune chevaucheuse elfe, ayant rejoint la patrouille depuis toute petite, laissée sur place par sa famille. Elle est devenu elle-même une chevalière juchée fièrement sur un Worg et patrouillant les routes pour les rendre plus sûrs, pour que les gens puissent vivre plus sereinement et que l’on soit fière d’elle. Opiniâtre, débordant d’une joie de vivre communicative et particulièrement tactile, elle va d’ailleurs certainement redéfinir votre principe d’espace vital et vous donner plus que jamais envie de protéger le votre…

1 J'aime

Faites vraiment minimaliste pour les perso pour commencer (mais ça n’interdit pas d’avoir des idées). On fera émerger ce qui paraît pertinent en jeu.

Concernant le contexte, vous êtes envoyés loin de chez vous pour restaurer la présence de la Patrouille dans une région reculée et plus ou moins oubliée. Pourquoi? On le déterminera ensemble.

Vous êtes toutes et tous des patrouilleurs reconnus comme tels. Vous avez prêté serment, à vous d’assumer la lourde charge que ça représente maintenant :smiley:

La fiche est très bien faite mais ne contient pas d’emplacement pour noter votre nombre de cartes d’exaltation et de persécution. Vous pouvez le noter tout en bas, dans les notes.

Par défaut vous avez droit aux vêtements lourds, en armure. Pour porter tout le temps et facilement plus lourd, faut monter le métier patrouilleur.

@Makina: Héritier c’est 5 points de vocation, pas 6 :slight_smile:
@jaimesbonde007 tu as un rang de noble. Tu pourras donc choisir entre avoir un spécialiste à ton service, des porteurs, ou 2 DV de mercenaires.

J’ai mon cerveau qui m’a joué un vilain tour ^^ Du coup après avoir vu le métier de chevalier j’hésite quand même à plutôt en faire une chevalier 2 / maître des bêtes 2 :innocent: ( Avec 1 en rôdeur ou en archer… Enfin suivant la composition des patrouilleurs ça va tout changer donc :grin: )

Édition : Je dois avouer que pour les langues ce n’est pas super clair, d’un côté ça dit qu’on a le Citadin de base + la langue d’origine (ou pour un citadin ça + une langue d’un peuple proche) et de l’autre, qu’il faut les prendre quand même.

Du coup, on a : Érudit langue Lu et Voyageur langues parlées, mais le citadin et la langue d’origine c’est en plus ou a prendre suivant nos points en vocations ?

@Alex oui j’hésite encore entre un spécialiste ou mercenaire…

Voici Dovi Akue, citadine chroniqueuse.
Vient de la petite noblesse d’un petit royaume. Érudite, elle est sur les routes autant qu’elle peut à la recherche d’écrits anciens, d’histoire et de savoirs. Son objectif est de sauvegarder les bribes de connaissance en les mettant par écrit et en favorisant autant que faire se peut leur transmission.
Elle a rapidement compris que faire parti des Patrouilleurs présentaient plus d’avantage que d’inconvénient pour mener ses recherches.
C’est quelqu’un de pragmatique et de passionné.

1 J'aime

Pour les langues:

Vous parlez deux langues de base (Citadin + une autre dépendant de votre origine).
En plus de ça, vous en parlez une par rang de voyageur.
Vous savez lire/écrire autant de langues que votre rang d’Erudit.
Précision: vous n’êtes pas obligés de déterminer toutes vos langues dès la création. Vous pouvez très bien le faire à la volée, en jeu (en tout cas pour les langues les plus répandues, genre celles du Manuel du patrouilleur).
Précision: si vous avez au moins un rang en magicien, vous savez « gratuitement » lire et écrire le draconique (langue des écrits magiques), mais pas le parler.

@Makina: Si ton but c’est d’avoir un familier que tu envoies faire plein de trucs à droite à gauche, Maître des bêtes est plus intéressant. Si c’est d’avoir une monture, Chevalier (avec éventuellement un « complément » en Maître des bêtes) est plus puissant. Par contre, le défaut de Chevalier, c’est que ça ne sert presque exclusivement qu’en extérieur. Les points en Maître des bêtes augmentent les DV de familiers (ça peut être un seul « gros » familier); les points de Chevalier permettent soit d’augmenter les DV de la monture (cumulable avec Maître des bêtes); soit de lui acheter des capacités spéciales. Et les rangs de Chevalier filent en plus des bonus au perso et à la monture quand il est monté dessus. Par contre, la monture est moins autonome que le familier du Maître des bêtes.

@jaimesbonde007: Pour commencer, je conseillerai peut être plutôt les mercenaires (ou un seul avec 2 DV d’ailleurs. Mais 2 mercenaires à 1DV seront plus dangereux, quoi qu’un poil plus fragiles). C’est toujours pratique. Attendre un peu pour voir en quoi un spécialiste serait utile peut être un bon calcul (mais bon, ce n’est pas une vérité absolue non plus).

De manière générale, avoir des mercenaires, des montures, etc., c’est cool parce que ça augmente votre capacité d’emport de RU. MAIS ça augmente aussi votre consommation :smiley:

Ok merci ! Je vais faire ça !

@Alex Ok merci, du coup pour le loup de monte d’un chevaucheur elfe, si j’ai bien compris la description ils ont la taille d’un loup classique ? ( Se serait plus les elfes chevaucheurs qui sont eux-mêmes plus petits, genre comme un hobbit / halfelin )

Pour la loup lui-même, ça passe plus sous chevalier ? ( C’est une monture et l’apparition du compagnon et donc du métier de chevalier supplante le maître des bêtes ? )
Un familier ? ( Il apparaît dans la liste des compagnons animaux d’un maître des bêtes, mais les autres montures aussi. )
Ou pour le loup de monte et donc ce cas particulier un peu des deux ?

Si c’est la dernière possibilité, puisqu’un loup de monte à 2DV, je pourrai prendre deux rangs en maître des bêtes pour qu’Aline puisse pouponner son ami à fourrure et au moins 1 en chevalier pour représenter le fait que sont cher Kagnar est entraînée à être un loup de monte et elle à le chevaucher ? ( Ou 2 puisqu’au survol de chevalier, il est stipulé que c’est rang DV de la monture ? )

Les chevaucheurs chevauchent des loups ou, parfois, des worgs.

Pour ta monture, elle peut aussi bien être obtenue via le métier de Maître des bêtes que via Chevalier. Dans le premier cas, elle sera plus « indépendante », dans le second cas, tu seras plus puissant quand tu la montes. Tu peux aussi mixer les deux métiers pour avoir une monture plus « puissante » (plus de DV/capacités/etc.)

Un loup de base à 2DV, un worg en a 4. C’est le « prix » minimal de l’animal. Il est possible de lui donner plus de DV, en ayant plus de rangs dans les métiers qui vont bien.

Avoir une jeune chevaucheuse juché sur un worg, ça sonne tellement cocasse, mignon et étrange à la fois. Ce sera certainement plus Maître des bêtes 2, chevalier 2 et guérisseuse 1. Enfin à moins que tu préfères éviter d’avoir directement un compagnon avec 4DV sur la table ( ce qui est tout à fait compréhensible ) et dans ce cas la, je passe à chevalier 1 et guérisseuse 2 ?

Alors, perso je m’en fiche totalement :smiley: Le jeu est laaaaaargement assez difficile pour que je ne me soucie pas de ce genre de choses

1 J'aime

Ok, merci ! J’imagine que je dois l’ajouter dans l’onglet PNJ ? Tu peux me donner les caractéristiques d’un worg s’il te plaît ?

Tristan de Cormoiseau

Jeune Chevalier Impérial, plein de fougue, d’idéaux, de courage et… d’inexpérience.

Il a rejoint la patrouille depuis très peu de temps, avec comme idée de prouver sa valeur en éradiquant toutes les monstruosités qui souillent les territoires Impériaux… Rien que ça.
Chevalier

L’esprit de « Sir Pirlouit » ?