L'Auberge Virtuelle

Dreadful Nights (Monster of the Week)

Contexte

Nous jouons dans un Londres de 1899, date choisie presque aléatoirement, fin du règne de la reine Victoria. Les décors sont un peu historiques (on essaye de respecter les costumes, l’architecture, certains faits), un peu fantasmés (inspirés de séries comme Penny Dreadful, ou de films comme Dracula ou même la Ligue des Gentlemen Extraordinaires, sans le steampunk).

Personnages

Alison May, l'Epouvantail

Jouée par @Cathia

Une jeune femme torturée par une “voix intérieure” qui l’incite parfois à faire des choses dérangeantes ou incompréhensibles. Néanmoins, elle entretient une relation avec John Eldridge, riche dandy et membre de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée.
Ses pouvoirs peuvent faire la différence, notamment sa capacité à lire à distance le monstre ou ses sbires, ou même de porter des attaques par la pensée.

Arthur Pocket, le Vaurien

Joué par @ladaline


Un petit escroc qui a souvent usé de son charme pour adoucir et améliorer la vie qui lui était destinée. Il s’est fait connaître en boutant hors des lieux un sale mafieux qui tenait le Psyché, établissement de plaisirs.
Il n’avait a priori aucune raison de tomber sur des affaires surnaturelles, mais un petit boulot a mal tourné et lui a fait prendre conscience de l’envers du décors. Il cherche à racheter ses petites lâchetés passées.

Lily Harker, l'Ordinaire

Jouée par @Khelren

Une jeune femme issue de la grande bourgeoisie de Londres. Elle a perdu ses parents et hérité de la fortune familiale, mais a cultivé son indépendance et, plutôt que de trouver un bon mari, elle a préféré voyager pour découvrir le monde.
Bien qu’elle fut une ou deux fois témoin de coutumes étranges, elle n’a véritablement découvert le surnaturel qu’en compagnie d’Arthur et Alison, lors de leur première chasse commune.texte en italique

3 J'aimes

Tableau de chasse

Miss Havisham, femme araignée

Une femme d’une trentaine d’années vivant un peu à l’extérieur de Londres. Arthur l’a rencontrée et a travaillé pour elle, en lui amenant des jeunes gens, orphelins, ou âmes perdues. Un jour, il a entrevu la raison de ces demandes extravagantes, et a décidé de mettre un terme à ce contrat, en conviant ses amies Alison et Lily. Ensemble, ils se sont introduits dans son manoir et ont combattu la femme araignée, après avoir découvert son point faible (une marque rouge à la base de son cou).
Arthur, Alison et Lily ont ensuite pris possession du manoir, pour en faire une sorte de refuge. Celui-ci dispose de certaines commodités, dont une bibliothèque particulièrement fournie.

Lady Bradley, la veuve noire

Une jeune femme qui s’est fait connaître en épousant un riche propriétaire terrien, Lord Bradley, lequel mourut moins de deux ans après. Récemment, elle a jeté son dévolu sur Angus West, un metteur en scène de seconde zone, qu’elle a contribué à faire connaître en lui suggérant une pièce particulièrement remarquée, au cours de laquelle était “joué” un sacrifice.
En réalité, Lady Bradley est un démon, et le sacrifice était bien réel, et servait à lui fournir des âmes.
C’est en assistant à une représentation qu’Alison a pressenti l’horreur dissimulée. Elle a insisté auprès de ses compagnons, et après une enquête difficile, ils ont fini par affronter le démon et le tuer dans son repère, le manoir familial des Bradley. L’affaire passe pour un meurtre perpétré par Angus West, lequel, convaincu par un prêtre ami d’Arthur, est passé aux aveux de toutes les exactions menées pour sa belle.

Hatem Seif, le Roi Scorpion

Dans l’Egypte antique, il fut condamné par le dieu Horus, pour avoir défié celui-ci en détournant de lui sa grande prêtresse. Un amour interdit.
Lorsque le sarcophage de son aimée fut trouvé par des archéologues, il s’en empara, tuant tous ceux qui avaient participé aux fouilles. Puis il entreprit de récussiter son aimée, et pour cela il avait besoin de divers organes et viscères.
Lily Harker tomba fortuitement sur une victime agonisante, alors qu’Alison May reçut une vision du rituel permettant de ramener la prêtresse à la vie. Les chasseurs se lancèrent donc dans une enquête semée d’embûches, pour finalement détruire la momie, et par là même mirent fin à la malédiction.
Mais en interrompant cet antique rituel de magie noire, les chasseurs n’ont-ils pas libéré une ombre qui plane maintenant sur Londres ?

A suivre...

3 J'aimes

Très sympathique. Il faudra que je test ce jeu un jour…

Mise à jour du tableau de chasse suite à cette belle victoire obtenue contre un adversaire puissant !

1 J'aime

Très intéressant ce contexte victorien. Et avec les multitudes de loges occultes, voyants et autres mystiques qui pullulaient dans la haute société, l’inspiration est sans limite !

@Aesteriel y a moyen que tu fasses une équipe B ?

Je suis sur que je peux recruter @Fabien_C et @Nico très facilement… :slight_smile:

En plus je n’ai jamais fais de Monster of the Week…

Tu ne peux pas laisser quelqu’un dans le dénuement comme ça !

2 J'aimes

Sir, yes Sir ! Équipe B au rapport !

En tant que grand fan de Penny Dreadful, je signe pour l’équipe B ! Faudra juste me laisser une petite quinzaine de jours, je suis en déplacement jusqu’à fin février. Mais après, ce sera avec grand plaisir !

@Mat @Fabien_C @Nico
Mon agenda est très chargé en ce moment, je n’aurais pas le temps d’animer une autre table, mais un peu plus tard dans l’année, c’est quelque chose qui pourrait s’envisager :wink:
En tous cas, votre enthousiasme me fait plaisir, merci beaucoup !

2 J'aimes

N’hésite pas à nous faire signe quand tu as plus de temps et si tu es motivé pour rejouer dans ce setting !

1 J'aime

@Aesteriel : Superbe settings ! Moi meme fan de penny dreadfull je me sens pousser une furieuse envie de chasser du monstre ou de me faire croquer <3

Je vais jeter un oeil a ce “Monster of the week”, est ce que tu aurais le temps (dans un futur hypothetique pas pressant) de nous faire un retour sur le jeu d’un point de vue du meneur ?
(temps de preparation / element a fournir pour une chasse ?)

A noter que ce setting a été rendu possible par mes excellents partenaires de jeu :heart:
J’avais envisagé de jouer du MotW à cette période, à cause de Penny Dreadful effectivement, mais c’est la table qui le porte pour l’essentiel :wink:

Côté préparation, c’est très variable, et je suis un vrai fainéant et roi de l’approximation. En gros, j’essaie de construire une motivation à partir d’une idée de base. La dernière : “un immortel venu de l’Egypte antique veut ressusciter sa bien-aimée”. J’essaie de trouver des ingrédients qui font sens pour une fiction de cette époque (au sens hollywoodien ici, mais c’est encore mieux si c’était vrai dans la vraie vie).
Un peu de wikipédia par-ci, une lecture par-là et de fil en aiguille, je fais une ou deux trouvailles qui enrichissent l’histoire et/ou la fiction. Ça prend du temps, mais je suis incapable d’estimer combien.

Le plus important, je pense, c’est de trouver une motivation pour le méchant. De celle-ci découle tout un tas de choses, notamment ses actions en cours de partie :wink:

1 J'aime

D’accord, de ce que je comprends MotW ne te donne pas de guide line pour monter la “chasse” (un genre de checkliste ou “guide du monstre pour les nuls”).
C’est toi fait tout le boulot de recherche sur une légendes qui t’inspire et qui décide des check-points possible pour la chasse.

Du coup est ce qu’il y a quelque chose dans le bouquin de base qui aide quand même ou qui apporte un plus ?
Parceque la on dirait que c’est toi qui fait tout sans règle :smiley:
C’est pas pour me déplaire ! Mais ça m’encourage pas a aller feuilleter le bouquin :slight_smile:

Le bouquin donne tout un tas de conseils, oui. Et un formalisme similaire aux Fronts que l’on trouve un peu partout dans les PbtA :wink:
Aussi bien pour un monstre unique que pour construire un arc sur un thème donné. Bon, avec ma table c’est pas simple, parce que je n’ai aucun des livrets “moteurs” conseillés par le jeu (le concept d’équipe de chasseurs).

Super jeu ! il trône fièrement dans mes jeux préférés :slight_smile: