L'Auberge Virtuelle

"Night Witches," Za Rodinu - REPORTE

Night Witches, motorisé par Apocalypse World, vous propose de prendre le rôle d’une femme pilote du 588ème régiment de bombardement nocturne, soviétique, en 1942. Le jeu n’a pas pour but de faire l’apologie d’une quelconque idéologie, mais plutôt d’explorer les relations humaines, les petites magouilles pour arrondir les angles et maintenir les avions en état de vol; le tout dans un contexte où la survie n’est définitivement pas assurée.
Première séance, le 10 Septembre 2019, 20h. Les outils: Discord + Roll20.
Je crois que notre camarade @guillaumejentey serait intéressé. Ce qui laisserait encore 3 places pour l’ouverture du bal.

Des vieux coucous dont personne ne veut, « la fierté du ministère de l’agriculture soviétique, » les U-2 (ainsi nommés en 1942). Des « camarades » à l’oeil parfois goguenard, parfois ouvertement hostile, ou au mieux curieux de voir ce que peuvent faire les membres de ce régiment totalement féminin. Des ennemis qui depuis des mois maintenant semblent imposer leur rythme. Bref, tout va bien se passer pour cette bande de jeunes recrues qui va bientôt faire ses premières armes.

D’où viennent ces jeunes femmes? D’un peu partout: entre la fille de colons d’extrême orient, la survivante d’une famille d’Allemands de la Volga, la Moscovite, la jeune Géorgienne, ou bien bien encore l’Ukrainienne qui a déjà trop perdu pour pouvoir pardonner, le panel est vaste. Tout autant que leurs raisons pour s’engager. Une chose est sure cependant, entre le NKVD, les « hitlériens » et les réticences des officiers supérieurs, les journées seront longues, et les nuits seront rudes.

Avant de parler de campagne ou autre, j’aimerais proposer un premier scénar d’intro à cet univers (la séance zéro). En l’occurence, le passage par Engels, la base où seront formées les futures pilotes et navigatrices. Enfin, pour celles qui réussiront les épreuves…
De là, si les gens sont intéressés, nous pourrons continuer. Avantage du contexte, il est tout à fait envisageable par la suite d’avoir des joueurs qui vont et viennent entre les scénars.

Ce sera ma première maîtrise sur Roll20 (j’ai plus l’habitude des tables « en présentiel »), aussi, pardon si tout n’est pas parfait.

4 J'aimes

Y a pas que le père Jentey pour s’intéresser au bousin :wink:
Candidat aussi !

et oui, si tout va bien j’en suis !

Ca me branche pas mal.
Mais les débuts de semaines m’arrangent pas trop camarades.
Désolé.

Intéressé mais pas dispo à la date proposée.
Bien dommage.
Pour une prochaine fois peut-être…

Hey salut!
Le piche me semble prometteur, je suis intéressée ! Ca se ferait sous combien de séances?

Hélas, pour ma part, ce sont les fins de semaines qui sont souvent assez rudes… Qu’à cela ne tienne, ce sera pour une prochaine!

1 J'aime

Le nombre de séances n’est pas vraiment fixé, et pas forcément fixable (par le MJ seul en tout cas). Et déjà, dans un premier temps, il s’agirait de faire une première séance pour découvrir l’ambiance.

La « campagne » officielle se base sur sept (enfin six et demi) sites à partir desquels le 588ème a opéré, dès le printemps 1942. Sur chaque site, six missions tirées des mémoires des véritables pilotes sont proposées, plus des événements « diurnes » à gérer. Pour avoir lu les mémoires de plusieurs des pilotes (oui, je suis ce genre de MJ), j’avoue que certaines de ces missions risquent de faire mal, aux persos, mais potentiellement aux joueurs aussi. En une séance de jeu, il devrait être possible de faire plusieurs missions, mais il y a aussi des mécanismes vous permettant de « sauter » au site suivant, et toutes les missions ne sont pas obligatoires… En somme, une campagne est à taille variable.

Aussi, si le jeu plait vraiment, la durée d’une éventuelle campagne sera à négocier ultérieurement. Il y a des sites qui ont plus d’intérêt que d’autres, selon la couleur qu’on veut donner au jeu. Pour ma part, j’avoue un faible pour deux sites en particuliers, qui reviennent constamment dans les mémoires des aviatrices. Pour dire si elles ont été marquées par ce qui a pu s’y passer…

1 J'aime

Wokay. Je préfère commencer par une séance aussi si c’est possible.

Tu as réunis tous les joueuses-joueurs dont tu pouvais avoir besoin? Et si oui, quand commençons-nous!

Pour ma part je ne suis jamais dispo les lundis soirs (maîtrise), dispo les mardis-mercredis-jeudis uniquement.

Nous voilà donc avec 3 joueurs parés à prendre l’air… Potentiellement plus un peu plus tard. Si vous avez un 4ème intéressé, je suis preneur, sinon, on y va à 3 pour la première.

Petit rappel: 10 Septembre, 20h. On se retrouve sur le Discord pour le lien roll20.

Pour l’heure, vous pouvez commencer à réfléchir un brin à vos persos.
De 18 à 25 ans (préparez-vous à justifier le coup en dehors de cette tranche), vous avez au choix: déjà eu l’occasion d’apprendre à voler, êtes passées par l’université, ou bien encore avez déjà démonté un moteur d’avion par vous même.
Gardez cependant en tête que la 588ème, ce n’est pas l’unité que les jeunes femmes bien comme il faut choisissent en premier. Il est souvent vu comme un brin plus prestigieux de rentrer dans la 586ème de chasse, ou bien la 587ème d’assaut, commandée par Raskova, la Emilia Earhart soviétique qui a réussi à convaincre Staline, le « petit père des peuples, » de créer ces trois régiments d’aviatrices. Alors, si vous finissez à la 588ème, c’est soit un choix bien particulier, soit…

Et pour finir, un petit lien Yandex (pour rester dans la thématique de l’Est) qui vous propose des portraits « officiels. » Vous n’êtes pas obligés d’y tirer votre perso, mais pour ma part, je ne vais pas m’en priver.

on créé les persos à l’avance où lors de la première séance ?
quant à mon portrait… si tu m’y autorises, le voici :

Emma Milgram.


"Jeune mécanicienne d’armes de 19 ans. Son père attendait un garçon, un p’tit gars qui puisse reprendre la relève de son garage, et lui assurer ainsi une belle retraite et un avenir tout tracé. Pensez-vous en ces temps de guerre, la mécanique, c’était l’autoroute du succès. Mais pas de bol, le pater a eu une fille. Qu’à cela ne tienne, elle devra elle aussi subir les affres de la guerre qui grondent partout dans le pays, autant qu’elle sache à quoi s’attendre! Emma apprendra donc les rouages et l’ingénierie avant même de savoir compter jusqu’à 10 ou même de savoir s’il fallait un ou deux « m » à son prénom.
Pas besoin de savoir lire ou écrire, il faut survivre!
De par la doctrine imposée par son père, Emma devient une mécanicienne douée, débrouille, et touche-à-tout.
C’est assez naturellement, quand les rangs militaires se sont ouverts aux femmes, elle en a profité pour se présenter. Les machines qui roulent c’est son rayon, pourquoi pas se tenter avec les volantes? Et en plus arriver à opérer le ventre d’un bestiau de plusieurs tonnes qui peut envoyer ses sœurs flirter avec l’horizon, elle signe! "

Voilà l’idée et l’image, je pense que ça colle avec ce que tu recherches MJ :wink:

On va créer les persos lors de la première séance. En fait, c’est en bonne partie le but de cette séance. Mais cela ne vous empêche en rien de réfléchir un peu au personnage, au pourquoi du comment. Pour ce qui est des illus, je valide, je valide complètement.

Et j’ai déjà deux trois questions en tête qui pourraient tomber. Par exemple: et qu’est ce qu’elle fiche sur un IL-2 flambant neuf, ton aviatrice de vieux U-2 rafistolé? Je sais, c’est la photo qui veut ça, mais je ne m’inquiète pas, tu trouveras une explication.
Pour ce qui est de notre jeune mécano, je dois avouer que j’ai lu la description avec un certain sourire… Ca me rappelle pas mal la véritable bio d’une des jeunes de la 588ème. Elle avait commencé à l’usine, dans un atelier de maintenance, dans une équipe mixte de mécanos. Plus tard, elle a été envoyée faire un stage afin d’apprendre à piloter des planeurs pour un concours entre usines, peu avant la guerre.

S’il reste une petite place, ça me dirais bien !

Bon alors rapide BG (le fait de justifier l’avion m’a donné une idée :wink: )

Je suis Ilyana Terekhova, fille de Nikita Terekhov et Katinka Terekhova (paysans et héros de la révolution !).
Je suis chanteuse lyrique à l’opéra de Gorki (ville aujourd’hui appelé Nijni Novgorod). Mais je suis aussi et surtout un visage de la propagande communiste que le peuple surnomme affectueusement la « petite fleur de la Volga » (malen’kiy tsvetok volgi).
J’ai évidemment été choisi pour poser devant un magnifique IL-2 flambant neuf pour incarner l’image de la création du régiment de Raskova.
Cette séance photo a aussi été pour moi une révélation : les femmes russes ne sont pas seulement là pour soutenir l’effort de guerre mais elles peuvent combattre, comme ma mère l’a fait pendant la révolution !
Je me suis donc engagée et, après une rapide formation, j’ai été affectée au 588ème (pour ne pas faire d’ombre à Raskova…).

(ça t’irait Guillaume ?)

Jean, si tu souhaites nous rejoindre, sois le bienvenu!

1 J'aime

Je prends ton BG Guillaume. Chanteuse lyrique, au service des services de propagande qui voit la lumière et se laisse toucher par une épiphanie, ça peut le faire.

1 J'aime

MJ, je suis désolée, mais mes bienveillants joueurs m’ont rappelés que je maîtrisais ce soir là (le 10/09).
A moins que la partie puisse être décalée sur une autre soirée, sans amputer les dispos de chacun, je ne pourrais être présente…
Je suis navrée.

Hélas, mes propres dispos sont un brin… limitées. Mais nous te garderons une place pour une prochaine table, très chère ScarlettSouris.

Salut tout le monde ! Rejoindre votre table me plairait énormément. Reste-t-il une place ? Est-ce envisageable de m’incruster aussi peu de temps avant la première session ? Merci et bon week-end.