L'Auberge Virtuelle

Personnage : Okam

#1

Effigie : Dhalsim

Tout ce qui mérite un nom :

  • Le perso : Okam
  • Son cimeterre : Qalia, relique sacrée qu’il a volé dans un temple dédié à Baaseth
  • Bravha : grand prêtre de Baaseth, qui fait traquer Okam sans relâche depuis que ce dernier a profané le temple dont il avait la charge
  • Jimutesh : seigneur de la province de Meghataka. Okam en a été de longues années officiellement le bras armé et officieusement l’auteur de la plupart des basses œuvres. Ceci jusqu’à ce que Jimutesh le trahisse, faisant porter à Okam seul le fardeau des crimes qu’il lui avait ordonné de commettre.
    C’est donc à lui qu’Okam doit, bien qu’indirectement, les plaies qui couvrent son dos et qui jamais, ne cicatrisent entièrement.

Prouesses héroïques :

Lugubre :
Les plaies de son dos lui laissent un court répit, il souffre moins qu’habituellement.
Et pour s’enfuir du temple où il a commis son forfait, Okam passe tel une ombre, de recoin en recoin, indétectable par les prêtres qui sont à sa recherche.

Joviale :
Une plaie s’est rouverte, Okam sent le pus, chaud, couler le long de sa colonne vertébrale. La douleur est insoutenable.
Alors, le chemin le plus court vers la sortie est toujours la ligne droite. Avec Qalia en main, Okam est inarrêtable : les bras tranchés tombent les uns après les autres comme des fruits murs, le sang écarlate ruisselle sur les murs et gicle sur les idoles blotties dans les alcôves.

Ficelles du métier :
Némésis : Brahva lui-même, fatigué qu’Okam échappe en permanence à ses sbires, s’est lancé à ses trousses, à la tête d’un détachement de prêtre-soldats de Baaseth.
Avant que le Maître-Joueur ne choisisse le type de phase, je peux demander qu’il s’agisse d’une Phase de Péril et que Brahva et sa troupe soient la Tempête.