L'Auberge Virtuelle

PSI*RUN GMless

Dispo ce soir, je propose une partie du génial jeu de rôle narritif PSI*RUN.

21h30 - 0h30. Discord + realtimeboard (qui s’appelle Miro maintenant)

3 à 5 places moi inclus.

Essai (pas trop casse-gueule normalement) de le jouer sans MJ (ou tous MJ suivant comment on voit la chose :wink: )

Pourquoi je voudrais partager ce jeu avec vous ?

  • parce que c’est un jeu génial. J’y ai beaucoup joué, pas mal hacké aussi. J’ai envie d’un jeu où on va se faire plaisir, et je sais que c’est un bon générateur de plaisir !

  • c’est un jeu dans lequel on incarne des personnes dôtées de pouvoir psioniques mal maitrisés. Victimes d’un crash, nous nous réveillons dans un environnement plutôt hostile, et fuyant des poursuivants flippants.

  • Les personnages se définissent par un pouvoir freeform (je me cache dans les ombres, je parle aux machines, jae transgresse les lois de l’espace-temps…) et une liste de questions auxquelles il faudra répondre.

  • A chaque action qui le mérite, on répartis les dés lancés dans des catégories de risques : normalement, chaque jet va donc générer de nouvelles péripéties.

  • J’ai envie de le tester sans MJ : chaque joueuse aura en charge une partie de l’univers (les poursuivants, les norms, la surcharge, les décors, les interludes). Je ferai office de facilitateur.

  • c’est un jeu relativement simple et intuitif, taillé pour l’initiation au JdR. Pas forcément besoin d’être blindés de références super-héros pour jouer (au contraire ?).

1 J'aime

Parce que des fois on se fait avoir par un truc bête, tu as un compte pro pour RTB? Sinon le 5e joueur sera en lecture seule sur le board :wink:

1 J'aime

Bien vu @Khelren, merci :smiling_face_with_three_hearts:. Si on atteint les 4+1 participants je ferai une migration sur roll20 (j’y ai déjà un board pour ce jeu, mais c’est quand même moins… moins… enfin vous savez quoi :star_struck: ) Pour l’instant je suis tout seul donc plutôt à l’aise sur mon board :disappointed_relieved:

Hors Sujet : est-ce qu’on peut voir un/des CR des parties de “la chute du réseau farenheit” ? :face_with_thermometer:

Le jdr m’intrigue, et l’horaire est parfait,
merci de m’accueillir :slight_smile:

Intéressé par le jeu, mais pas dispo ce soir :disappointed_relieved:

Si tu en fais une autre :wink:

1 J'aime

@AlexanderKillmaster Super ! Encore 1à 3 places dispo !

bien noté @Nico

1 J'aime

Partie annulée. On tente un “for the queen” à 2 ! Je redonnerai une date pour PSI*RUN.

1 J'aime

Bonjour,

J’ai effectué quelques parties de Psi*Run et je trouve ce jeu très agréable à jouer. Je me disais aussi qu’on pouvait jouer sans MJ. Comment comptais-tu changer les objectifs de manière à faire disparaître le MJ ? Je suis curieux également de connaître les hacks que tu as testés également.

Salut @Dunkel je suis ravi de te voir dans notre communauté et que PSI*RUn t’intéresse ! Pense à te présenter !

Pour les hacks, il s’agissait surtout de faire précéder le jeu d’une phase de world building rapide, pour typer le cadre de jeu. Je me souviens de deux parties, mais il y en a peut-être eu plus. C’était “sorcière de Salem”, concocté par moi, qui était pas mal sans être transcendant (je me souviens qu’il y a avait M. @Khelren dans l’équipe, les autres je ne sais plus). Je me souviens aussi d’une partie qui se situait dans une angleterre d’anticipation dans laquelle les problèmes d’énergie étaient cruciaux, avec des gangs et des flics à vélo. Une autre à Seattle.

Pour une partie sans MJ, j’avais quelques idées :

  • les rôles dévolus habituellement au MJ - gestion des poursuivants, autorité narrative dans certains cas, création des scène - sont tournants.
  • A chaque scène une joueuse a l’autorité narrative et la fiction est orientée par sa vision. Les autres peuvent agir mais c’est elle qui a le dernier mot. Elle raconte ce qu’elle perçoit et ressent, et son perso doit surmonter une péripétie.
  • on pourrait imaginer un système de table aléatoire pour inspirer la péripétie, mais l’imagination des joueuses fait souvent aussi bien voir mieux.
  • on lance les dés et on laisse le système faire son boulot. Pour les événements où les règles disent que le MJ a la parole, je proposerai que ce soit une joueuse qui remplisse cet office. Elle aurait un jeton devant elle et le ferait passer à la fin de la scène à une autre joueuse, sauf celle qui est l’héroïne de la scène.
  • en ce qui concerne les poursuivants, hormis que l’on pert le côté un peu angoissant des gars chelous gérés par le MJ, j’estime que c’est à l’ensemble des joueuses de les créer, et, chacun son tour, de gérer les interludes.
  • les autres joueuses jouent tour à tour également jusqu’à la résolution du nombre de questions décidé en début de parties, puis l’épilogue comme dans les règles initiales.

Si tu es motivé, je lancerai une partie courant mai ! Je suis curieux d’avoir tes retours.

Présentation faite !

Globalement j’apprécie tes propositions et j’aimerais bien les tester.
J’aime bien ton deuxième point sur le fait qu’une joueuse a l’autorité narrative.
Pour le cinquième point, je suis un peu plus partagé par rapport à mon expérience personnelle du jeu (2 parties) : en tant qu’MJ j’ai à chaque fois inventé au fur et et à mesure les interludes et les avancées des poursuivants. J’ai eu un peu de mal à rester cohérent avec l’histoire construite. Avec ta proposition, il faudrait également construire ensemble des poursuivants cohérents. Pas facile, il me semble. Mais cela reste à tester bien sûr.

Si tu proposes une autre partie, j’essayerais de m’y inscrire suivant les horaires proposés.

Je proposerai une partie courant mai je pense.

Pour la question des poursuivants et des interludes, je crois qu’il faut essayer. Tu avais d’autres idées ? Une alternative simple et certainement efficace : pour la session une joueuse est chargée des poursuivants. Elle fait la fiche, les fait agir en cas de rencontre, narre les interludes. Une autre alternative rigolote, c’est que chaque perso ait plus ou moins son poursuivant, donc chaque joueuse crée un poursuivant, on met tout ça dans un chapeau et on tire au sort celui que l’on va devoir interpréter.

Non je n’avais pas spécialement d’autres idées :(. Effectivement il faut tester ;). Tu as plein de bonnes idées !