L'Auberge Virtuelle

La partie (titre provisoire)

As-tu tenté de faire cesser les bizarreries ?

Les menus de la semaine sont simple chez nous, les Harris.

Le lundi c’est poulet frit.
Mardi, nuggets.
Mercredi, maccaroni and cheese.
Jeudi, nouilles instantanées. Ma soeurs Shelley en ramène plein du Wall Mart où elle bosse. Vendredi, hamburgers de chez Trust Meat. Mon beau-père les ramène directement en rentrant du boulot à Tucson. C’est les meilleurs de la région.
Le week-end c’est plutôt pizzas et sandwiches au beurre de cacahuètes. Des trucs plus légers. Détendu, quoi.

C’est hyper méga rassurant pour moi de manger toujours la même chose. Ma psy dit que j’ai la phobie alimentaire. Chaque semaine, je retrouve les mêmes goûts. Sinon, je me bloque, et je peux rien avaler. Maman dit que c’est pas grave parce que j’ai des réserves, mais moi je dis que je suis en pleine croissance, donc il faut que je mange des bonnes choses qui font grandir.

Depuis un mois il m’arrive un truc de malade. Tout a un goût hyper bizarre et dégeu, genre qui pique et qui t’assèche la bouche grave. J’ai trop piqué ma crise, vous savez ? Mais on a vu que ça venait pas de la bouffe. On a vu un médecin, mais il a rien trouvé.
J’ai prié pour retrouver mon goût. Mais il n’est pas revenu.

La troisième semaine j’ai commencé à m’y faire. Je suis allé avec un super pote, Parminder, au bazar indien. C’est un nerd comme moi, hacker et tout. Sa famille est genre hindou je sais pas quoi. Il est super fort. Il m’a fait essayé des genres d’épices comme du curry, en fait y’en a plein de genres. J’ai pas vraiment retrouvé le goût que j’ai quand je mange, mais c’est un genre de ça. J’ai commandé plein de curry sur le net, je suis sûr que je vais trouver.

1 J'aime

Quand tu as gouté le curry, tu as eu une vision, de quoi s’agit-il?

La première fois j’'étais dans ma chambre devant mes écrans de PC, ça fait un moment que j’ai des backdoors assez sympas sur des sites officiels, de quoi récup des datas assez crusty crust. Bon du coup j’faisais pas attention trop à mon burger. Quand ce goût affreux - enfin, sur le moment je l’ai trouvé affreux, mainant ça va - est arrivé, j’ai vu un grand monument plutôt colossal, avec des colonnes bien mastoc, et des machins dorés au-dessus. J’ai vu un gars genre bien bronzé mais avec une doudoune qui me donnait des choses du plateau qui était juste devant moi, enfin, en fait ça devait être lui qui le portait. Son souffle faisait de la fumée quand il parlait. C’était une langue vraiment trop spé mais j’ai compris ce qu’il disait. Je ne m’en suis pas rappelé tout de suite, de tout ça, le goût a pris toute la place, mais voilà, j’ai vu ça. J’ai entendu des klaxons aussi, des bruits de voiture, des sonnettes de vélos et de gens qui parlaient. Pas trop mumbai, voyez ? Soudain y’a eu une sirène de police mais alors bizarre et tout s’est mis à bouger super vite. C’est là que je suis allé gerber donc ça c’est arrêté là. Après j’ai revu des images mais jamais en plein air, toujours des pièces différentes, un peu glauques. J’entends aussi souvent une voie de femme qui chante une chanson, je la connais, je la comprends, mais je sais pas elle reste pas, je l’oublie tout de suite c’est bizarre…

1 J'aime

Cela fait 1heure que je suis sortie de chez ma grand-mère et en 1heure j’ai fait 200m, reçu 5 amulettes et bu 3 thés salés au beurre. A ce rythme, j’atteindrai le terrain d’entraînement à la tombée de la nuit avec 3 kg de colifichets autour du cou et gavée de thé pour le reste de l’année.
Tout le monde s’arrête pour me féliciter. Même la vieille Sanja m’a gratifié d’un rictus / éructation,qui, au vu de la contraction du visage et des borborygmes émis, ressemblerait à une crise de gastro entérite aiguë chez n’importe qui d’autre mais qui chez elle équivaut à un sourire.

Je n’avais pas autant été encouragée pour mon diplôme en médecine. En même temps, par ici, avoir une médecin dans la vallée c’est bien mais une chaman c’est mieux.
Oui parce qu’il parait que je suis une future chaman. Pourquoi? parce que les esprits se sont manifestés à moi. Comment? A travers des sons, des odeurs et à présent des images.

Tout à commencé par un bruit et une odeur. J’allais percer la boite crânienne d’un cadavre quand un cri déchira le silence de la morgue en même temps qu’une odeur de burger envahi mon odorat. De surprise, j’ai failli me trépaner la main en lieu et place de mon sujet. j’ai levé les yeux et regardé autour de moi. Personne … alors que j’entendais à présent un bruit de fond fait de musique et d’une multitude de bruits insolites … La sensation disparue aussi soudainement qu’elle était apparue. Décontenancée, j’ai repris mon travail, l’ouïe aux aguets.
Par la suite elle revint. Je fini par reconnaître la bande son d’un vieux jeu d’arcade. Les jours passants, d’autres bruits et d’autres odeurs s’invitèrent également. Certaines connues d’autres totalement nouvelles. Je finis par les attendre, les guetter. J’ai même fait des séances de méditation pour essayer de les provoquer.
Au bout d’un moment, je m’en suis ouverte à ma grand-mère. Son verdict fut sans appel:” Ce sont les esprits qui se manifestent à toi comme ils se sont manifestés aux femmes de la famille depuis des générations”. Sa réponse me parut des plus logique (enfin logique …pour ma famille) et j’organisai mon départ afin de la rejoindre et faire appel à son savoir pour confirmer cette hypothèse.
Elle doit avoir raison car depuis que je suis arrivé dans les montagnes des visions ont commencé à faire leur apparition.
Mais quand même, nous avons beau être au 21ème siècle, que tout bouge, tout change mais des esprits qui, pour un premier contact, communiquent avec vous en jouant à Street Fighter et en mangeant des burgers c’est quand même bizarre pour ne pas dire complètement n’importe nawak. Non?

3 J'aimes

Un animal te vient sans cesse en mémoire quand tu regardes les mains de ta grand mère,. Quel est-il ?

1 J'aime

GM

Ma grand-mère est une excellente cavalière. C’est elle qui m’a appris à monter à cheval mais aussi à m’en occuper, à les soigner. J’avais souvent mes yeux rivés sur le mouvement de ses mains quand elle tenait les rennes, pansait, sellait et qu’elle me montrait tous ces gestes nécessaires pour s’occuper de sa monture.
Je sens encore son corps derrière moi et ses bras autour de ma taille. Je me rappelle comment mes petites mains tenaient fermement la crinière du cheval afin de garder l’équilibre tandis que nous gravissions la montagne enneigée.

2 J'aimes

Ta grand-mère est vraiment un personnage atypique, même pour une chamane. Un souvenir marquant de son excentricité t’apparait soudain sous un jour nouveau. Lequel ?

Un jour un jeune homme de la vallée, revenu d’Oulan-Bator pour des vacances scolaires, est venu la voir avec deux amis à lui pour qu’elle leur apprenne le chant diphonique. Non pas pour monter un groupe de chants traditionnels mais un groupe de Heavy Metal et devenir des rock stars.

Elle a accepté de suite ce qui n’a rien d’étonnant pour ma grand-mère qui aime les expériences nouvelles. Par contre, ce qui était vraiment étrange, c’est qu’elle savait de quoi parlaient ces jeunes gens. La musique, les codes etc…
Et maintenant que j’y repense comment une femme habitant au fin fond de la Mongolie ayant en tout et pour tout une simple radio comme lien avec l’extérieur peut -elle connaitre le Heavy Metal et savoir ce que veut dire headbanguer …

The Hu - Yuve Yuve Yu

2 J'aimes

Tu n’as jamais vraiment connu l’amour. Pourquoi ?

A travers la grande barrière de verre, le ciel est immaculé, bleu tropical. La radio crépite doucement dans mon casque et je relève la tête du planning d’aujourd’hui.

“Unité A45 en provenance du continent, demande autorisation d’atterrir”.

Mon doigt défile sur la liste des autorisations du jour.

“Unité 45, ici tour de contrôle, autorisation d’atterrir accordée, piste 4. Je vous transmet les données de navigation”

Les calculs sont complexes et la moindre erreur serait catastrophique, mais c’est mon boulot, personne ne peut le faire mieux que moi. Et puis, peut-être que cette fois, je pourrais battre le high-score!

Quoi ?

“Tour de contrôle, ici unité A45, nous venons d’éviter une collision de justesse avec Tango 3, une erreur dans vos calculs ?”

Effectivement, rien ne va, tout est à refaire, et vite. Mais qu’est-ce qui m’a pris ? L’espace de quelques secondes la grande baie vitrée s’est transformée en écran cathodique et les avions qui tournent autour de ma tour sont devenu des pixels criards. Et patatra, je me suis cru à la salle d’arcade, ça va me couter cher.

Peut-être que je deviens taré. C’est ce que m’a toujours dit mon père : “t’es pas normal Zack, tu laisses rentrer personne dans ton petit monde, et si tu continues à t’isoler, tu vas finir tout seul dans une grande tour d’ivoire, coupé du monde”. Je souris. La tour est en métal et en verre, mais bien vu, papa.
En vrai, je dois couver quelque chose, j’ai un goût affreux dans la bouche, et tout me donne envie de vomir.

Et bien sûr, me voilà devant mes supérieurs qui m’engueulent. Je tourne la tête, l’espace d’un instant, l’un d’eux ressemble à un cadavre avec un trou dans la tête. Je cligne des yeux et tout redevient normal.

Ca doit être le curry d’hier qui passe pas.

3 J'aimes

Quand tu étais tout petit, tu étais une personne extravertie. Quelque chose t’a forcé à dresser des barrières. De quoi s’agit-il ?

Quel animal souhaiterais tu devenir dans cette tour de métal ?

Quand tu étais tout petit, tu étais une personne extravertie. Quelque chose t’a forcé à dresser des barrières. De quoi s’agit-il ?

On pourrait croire oui, un événement traumatique, un esprit fendu, mais tout s’est fait assez naturellement, peut être trop même.
J’étais un enfant brillant, touche à tout, social, rieur, puis un adolescent brillant, ingénieux, intelligent, puis un jeune homme brillant, promis à un avenir, vous l’aurez deviné, brillant.
C’est année par année que j’ai construit ma tour, chaque diplôme me séparant de mes rares amis comme des murs qu’ils ne pouvaient pas franchir, chaque succès resserant de plus en plus le champ des possibles. J’étais fait pour être ingénieur, pour diriger des avions dans le ciel alors les gens m’ennuyaient, et je pense que je les ennuyait aussi, et puis le monde s’est mis à m’ennuyer.

Je crois que mon boulot commence à m’ennuyer aussi.

Quel animal souhaiterais tu devenir dans cette tour de métal ?

Je suis un lézard qui dort sur une grande colonne de pierre, et les avions qui tourbillonnent autour sont des mouches par une chaude après-midi d’été.

Depuis peu tu parviens enfin à résoudre tes problèmes. Pourquoi as-tu le sentiment que quelqu’un t’aide ?

Aujourd’hui comme tous les jours je travaille, aujourd’hui comme souvent j’ai sommeil, aujourd’hui comme toujours, j’ai cette impression que l’on me surveille. Mais ce n’est pas désagréable, cette présence me fait du bien, elle n’est pas hostile et elle m’aide. Cette personne qui que cela puisse être, je souhaiterais la remercier pour toutes les choses qu’elle fait pour améliorer mon quotidien déjà pas si mauvais.
Je vis d’un travail peu épuisant et ma magnifique compagne m’a donné deux enfants au visage angélique pour qui je testerais tous les matelas du monde pour m’assurer qu’ils aient le meilleur possible. Ce bonheur est cependant entaché par ma distraction chronique, certains appellent ça des pertes de mémoire, d’autre une absence de mémoire…et ma femme un manque total d’attention à son égard. Heureusement, cette présence m’aide. Elle me permet de me remémorer les choses telles que les anniversaires, le pain que je dois rapporter pour le dîner ou d’autres choses comme ça. Aujourd’hui encore, en sortant du travail d’une session d’essais particulièrement mauvaise, je suis rentré chez moi. Sur le chemin du retour, un livreur s’est planté dans un panneau de signalisation juste devant moi dans un énorme fracas. Il n’avait pas l’air blessé mais son chargement en fût fort meurtris. Un curry aussi rougeoyant qu’odorant gisait sur le sol. L’envoûtement fut instantané, je me sens porter par ces fragrances, j’imagine sans peine les arabesques, les complaintes des intouchables qui font echos aux chants des bralumanes, un voyage des sens comme on peut rarement en faire. A peine revenu à la réalité, j’ai accouru chez moi et ai proposé d’appeler une babysitter pour garder les enfants et emmener ma compagne au restaurant indien le plus proche dans l’unique but de partager ce voyage avec elle…elle en fut ravie, persuadée qu’il s’agissait d’une attention pour la St Valentin…la St quoi? oups…je crois que j’ai failli oublier

2 J'aimes

Quel est le souvenir le plus vif que tu as gardé de ton enfance?

Quel est le souvenir le plus vif que tu as gardé de ton enfance?

Je me souviens de la première fois où j 'ai ressenti cette présence. Pour faire simple, elle m’a tout simplement sauvé la vie quand j’avais 7 ou 8 ans. Je me souviens avoir joué tout l’après midi au parc en compangie de mes amis, nous jouions à chat perché et j’ai été attiré par une voix qui m’appelait en direction du bac à sable. Intrigué, je m’y suis rendu et y ai trouvé un maillon de chaîne de sécurité. Non content de m’être fait attrapé par mes amis, je l’ai mis dans ma poche et ai sommé maman de rentrer à la maison. Sur le chemin du retour, nous nous sommes rendus à la banque et allez savoir comment, j’ai été pris en otage. Le reste de la scène est très flou mais tout le monde s’accorde à dire que ce maillon précédemment récupéré m’a permis d’arrêter le couteau qui s’apprêtait à taillader ma jambe.Depuis, je le garde toujours à mon cou, relié par une chaînette en argent.

1 J'aime

Cette présence est parfois ténue, et parfois tu sens qu’elle s’intensifie. Dans les moments intenses, tu peux ressentir des sensations étranges et incongrues. Quelle sensation, parmi ces dernières, te bouleverse le plus ?

Cette présence est parfois ténue, et parfois tu sens qu’elle s’intensifie. Dans les moments intenses, tu peux ressentir des sensations étranges et incongrues. Quelle sensation, parmi ces dernières, te bouleverse le plus ?

L’évasion, parfois j’ai besoin de m’évader…alors je me couche et j’espère de tout mon coeur que l’on va me délivrer de mes insomnies. Parfois cela ne fonctionne pas, mais la plupart du temps cela fonctionne à merveille. Bien souvent, je m’imagine allongé sur les murets de marbre blanc du Taj Mahal, sous un soleil de plomb. Je ne suis pas seul, le plus âgé de mes fils m’accompagne, lui aussi aime prendre le soleil au milieu du boucan des touristes qui affluent du monde entier pour regarder cette éclatante sépulture. Nous apprécions d’avoir un comportement en total désaccord avec les lieux, et il n’y a jamais eu personne pour nous interdire de lézarder au soleil.

1 J'aime

Quelque chose t’empêche de t’abandonner totalement à ce qui t’arrive. De quoi s’agit-il ?

Je me dore au soleil comme un reptile.

  • Zack, vous m’entendez ?

J’étends mes membres au maximum pour maximiser le contact délicieux de la pierre chaude.

  • Zack ?!

Soudain le dôme de marbre s’efface et c’est le contact crissant du simili-cuir qui me ramène à la réalité. La réalité froide du métal du porte-avion. A cause de ma bourde, j’ai été mis à pied, et je dois passer des tests d’aptitude.

Heureusement que grand-mère est là !

Si je foire ces tests me voilà bien parti pour des vacances forcées sur le continent.

*Et puis j’ai ma chaîne porte-bonheur avec moi, tout va bien se passer."

J’applique une technique de concentration.

Hayuuken

Je visualise un triangle.

Vor der Kaserne, vor dem großen Tor
Stand eine Laterne
Und steht sie noch davor
So wollen wir uns da wiedersehen
Bei der Laterne wollen wir stehen

Je rentre dedans.

Parminder, tu va voir, ce code est vraiment sexy, et hop ! Les bases de données du FBI

Quand j’en sortirai je serai parfaitement concentré.

*Comment puis-jet trouver mon animal intérieur dans ce désert hostile ?"

Toutes ces voix dans ma tête se seront arrêtées.

Wie einst Lili Marleen

Et j’accomplirai mon objectif.

« Je vous entends parfaitement. Je me sens simplement un peu fatigué, et je crois que j’ai mangé quelque chose qui ne passe pas… Je me permets de vous rappeler que mon taux de réussite pour le mois est de 99,8% et que j’ai fait pété le high score ! »

Le sourcil étonné de la psychiatre de bord, c’est dix jours de vacances à Tel Aviv.

3 J'aimes

As tu essayé de parler de toutes ces sensations étranges que tu voyais à la psychiatre de bord? Si oui comment a t’elle réagit? Que lui as tu dis?